5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les Galeries Lafayette s'offrent la Redoute pour créer un géant du commerce

| AFP | 482 | Aucun vote sur cette news
Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette, annonce lors d'une conférence de presse le rachat de la Redoute. Le 31 août 2017
Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette, annonce lors d'une conférence de presse le rachat de la Redoute. Le 31 août 2017 ( ERIC PIERMONT / AFP )

Les Galeries Lafayette vont acquérir la Redoute, avec pour ambition de peser davantage sur le commerce physique et en ligne et devenir leader sur les marchés de la mode et de la maison.

L'opération, dont le montant n'a pas été communiqué, prendra la forme d'un rachat par le groupe Galeries Lafayette de 51% du capital de la Redoute, avec une option pour monter à 100% à terme. Les deux groupes anticipent une finalisation "d'ici la fin de l'année, ou au tout début de 2018".

Les deux marques continueront toutefois d'évoluer de manière autonome, chacune ayant son propre plan de développement à horizon 2020 et conservant ses dirigeants actuels, même si des collaborations et des synergies seront mises en place entre les deux groupes.

Le rapprochement doit notamment générer un chiffre d'affaires cumulé de 5,5 milliards d'euros à horizon 2020 et de créer un "groupe leader dans le commerce physique et digital, aux racines françaises et au développement international", ont déclaré les dirigeants de Galeries Lafayette et de la Redoute lors d'une conférence de presse.

"Nous avons compris qu'en combinant nos atouts, nous serions beaucoup plus forts pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs", a expliqué Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette.

Le rapprochement se veut bénéfique pour les deux groupes. Il doit ainsi permettre aux Galeries Lafayette d'accélérer leur développement sur le digital - un secteur jusqu'ici peu développé par le groupe - et à la Redoute de renforcer son positionnement sur le commerce physique - sur lequel elle est revenue en 2015 en ouvrant quelques boutiques maison et déco - tout en bénéficiant de l'appui financier d'un groupe solide pour continuer à poursuivre son redressement.

Le groupe Galeries Lafayette veut racheter La Redoute
Le groupe Galeries Lafayette veut racheter La Redoute ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

La Redoute, jugé moribond lors de sa revente par Kering (ex-PPR) en 2014, a depuis engagé un vaste plan de transformation pour passer de la vente par correspondance à un acteur majeur du commerce numérique.

Le groupe a renoué avec la croissance en 2016 et ses dirigeants, Eric Courteille et Nathalie Balla, ont confirmé une nouvelle fois le retour à l'équilibre pour 2017, après des années de pertes.

"Nos deux marques sont complémentaires", en prix, en positionnement sur le marché, en offre, et dans les canaux de distribution, a expliqué Nicolas Houzé, directeur général des Galeries Lafayette et du BHV.

Les Galeries Lafayette sont plutôt spécialisées sur le premium et le luxe, tandis que La Redoute s'adresse à une clientèle plus populaire.

Le distributeur nordiste réalise lui 90% de ses ventes sur internet, contre 2% en 2015 pour les Galeries Lafayette qui bénéficient en revanche d'un réseau de magasins beaucoup plus fourni (280 dans le monde).

- Ambitions internationales -

"Le rapprochement va permettre de mettre en place une offre plus large aux Galeries Lafayette, notamment sur le secteur de la maison/déco, et de conforter la montée en gamme de la Redoute", a souligné Philippe Houzé.

Outre ces "complémentarités dans l'offre qui doit permettre de générer du chiffre d'affaires additionnel", l'international sera également l'un des axes prioritaires de développement pour le nouvel ensemble.

Les Galeries Lafayette gèrent déjà actuellement 7 grands magasins hors de l'Hexagone, tandis que la Redoute réalise 30% de ses ventes à l'international. Vue de l'intérieur des galeries Lafayette Le 23 décmebre 2015
Les Galeries Lafayette gèrent déjà actuellement 7 grands magasins hors de l'Hexagone, tandis que la Redoute réalise 30% de ses ventes à l'international. Vue de l'intérieur des galeries Lafayette Le 23 décmebre 2015 ( / AFP )

Les Galeries Lafayette gèrent déjà actuellement 7 grands magasins hors de l'Hexagone, tandis que la Redoute réalise 30% de ses ventes à l'international. Tous deux ont notamment de fortes ambitions de développement sur le marché chinois.

Les deux groupes pourront également développer leur offre de services, notamment en matière de livraison grâce à l'expérience de la Redoute, précurseur de la livraison en 48H dans les années 80, et l'exploitation des données clients.

En magasins, les deux entreprises ont donné peu de détails sur les innovations envisagées, indiquant simplement que les espaces AM.PM (une des marques de la Redoute en décoration/ameublement), déjà présent au BHV, pourraient être développés dans d'autres points de vente du groupe Galeries Lafayette.

En 2016, les Galeries ont réalisé un chiffre d'affaires de 3,8 milliards d'euros. La Redoute a, elle, enregistré 750 millions de ventes et vise le milliard d'euros d'ici fin 2020.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS