En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.50 %

Le groupe Eurotunnel change de nom et devient Getlink

| AFP | 744 | Aucun vote sur cette news
Le groupe qui exploite le tunnel sous la Manche est rebaptisé Getlink
Le groupe qui exploite le tunnel sous la Manche est rebaptisé Getlink ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le groupe Eurotunnel, qui exploite le tunnel sous la Manche, a annoncé lundi qu'il se rebaptisait Getlink pour marquer son entrée dans une "nouvelle ère d'infrastructures de mobilité".

Le groupe, qui a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros en 2016 et transporte plus de 20 millions de passagers par an, conserve le même code boursier GET sur Euronext Paris et Euronext Londres, selon un communiqué.

Getlink regroupe les activités des marques commerciales Eurotunnel, Europorte, premier opérateur privé de fret ferroviaire en France, ElecLink, future interconnexion électrique entre la Grande-Bretagne et la France via le tunnel sous la Manche, ainsi que CIFFCO, premier centre de formation privé dédié aux métiers du ferroviaire.

Le groupe transporte chaque année 1,6 million de camions, 2,6 millions de voitures, près de 2 milliards de tonnes-kilomètre de marchandises. Et "bientôt un gigawatt d'électricité" grâce à ElecLink, racheté en 2016.

L'entreprise va "continuer à générer de la croissance en proposant à (ses) clients des solutions à forte valeur ajoutée, comme le montre le potentiel du projet ElecLink", a souligné le PDG du groupe, Jacques Gounon.

À la gare de Saint-Pancras, à Londres, le terminal des trains Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche
À la gare de Saint-Pancras, à Londres, le terminal des trains Eurostar qui empruntent le tunnel sous la Manche ( Justin TALLIS / AFP/Archives )

Getlink, qui emploie 3.300 collaborateurs, a réalisé un bénéfice net de 200 millions d'euros en 2016, la "meilleure année" pour le groupe depuis l'ouverture du tunnel, selon le dirigeant.

Avec ce changement de nom, le groupe veut aussi faire oublier les déboires de ses 20 premières années.

Lors de l'entrée en Bourse d'Eurotunnel en 1987, avant le premier coup de pioche pour la construction du tunnel, des centaines de milliers de petits actionnaires avaient acquis des actions qui étaient alors vantées comme des placements de bon père de famille. Mais les prévisions de trafic alors évoquées n'ont pas été atteintes.

Le tunnel a été inauguré en 1994, mais la descente aux enfers a continué, et, en 2002, l'action, introduite pour la première fois à 35 francs (5,34 euros), ne valait plus que quelques centimes d'euros.

Assommé par une dette colossale, déchiré par des querelles entre direction et actionnaires, le groupe avait même vu la cotation de son action suspendue plusieurs mois, jusqu'à ce qu'un accord de restructuration financière soit trouvé dans la douleur et finalisé en 2007, premier pas vers la résurrection.

Le groupe a versé son premier dividende en 2009 (4 centimes par action). Les premiers versements étaient initialement attendus en 1997.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…