En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-
4 812.00
+0.37 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-
DAX PTS
10 918.62
-
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
-
1.139
+0.01 %

Le groupe Bialetti, inventeur de la cafetière Moka, en difficulté

| AFP | 331 | Aucun vote sur cette news
La célèbre marque italienne Bialetti, qui a inventé la cafetière Moka, connait des difficultés financières
La célèbre marque italienne Bialetti, qui a inventé la cafetière Moka, connait des difficultés financières ( Vincenzo PINTO / AFP )

L'entreprise emblématique de l'Italie, Bialetti, qui a inventé la célèbre cafetière Moka qui se pose sur une gazinière, est en difficulté.

Inventée en 1933 par Alfonso Bialetti, la Moka, cafetière octogonale en aluminium, est devenue une icône du design italien mais aussi et surtout un objet du quotidien de millions d'Italiens qui se préparent chaque jour leur petit expresso.

Mais sur les six premiers mois de l'année, Bialetti, qui vend aussi des cafetières électriques, du petit électroménager, des tasses et du café, a vu ses ventes chuter de 12,1%, à 67,3 millions d'euros.

Et sur la même période, il a enregistré une perte nette de 15,3 millions d'euros, en nette aggravation par rapport à celle de 1,6 million d'euros enregistrée un an plus tôt.

Bialetti a expliqué ces mauvais résultats par "la contraction de la consommation enregistrée tant sur le marché interne qu'externe et par la situation de tension financière (de la société) qui a conduit à des retards dans l’approvisionnement, dans la production et dans la livraison des produits (...) laissant en suspens des quantités importantes de commandes".

Le logo de l'entreprise italienne en difficulté Bialetti, dans une boutique à Rome le 31 octobre 2018
Le logo de l'entreprise italienne en difficulté Bialetti, dans une boutique à Rome le 31 octobre 2018 ( Vincenzo PINTO / AFP )

En raison de ces difficultés, Bialetti a fermé depuis juillet 19 magasins, dont 15 en Italie.

Le problème le plus important pour l'entreprise est son niveau d'endettement, qui s'élevait à 68,9 millions d'euros fin septembre. Le groupe a plusieurs millions d'euros de taxes en retard auprès du fisc italien.

Dans ce contexte compliqué, la société de révision des comptes avait déclaré le 26 octobre "être dans l'impossibilité d'exprimer un jugement sur les comptes semestriels" présentés par le conseil d'administration, en raison d"'éléments d'incertitude" qui "peuvent faire surgir des doutes sur la continuité de l'entreprise".

Conséquence: vendredi, Bialetti a demandé au tribunal de Brescia (nord) l'autorisation de contracter des financements, dont un premier prêt d'urgence de 17 millions d'euros auprès d'Och-Ziff Capital Investments LLC.

Le tribunal a fixé la prochaine audience au 14 novembre.

Ces nouvelles ressources permettront "de faire face à l'actuelle situation de tension financière", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Ces 17 millions entrent dans un cadre plus global de restructuration de la société avec la mise à disposition par Och-Ziff Capital Investments LLC de 40 millions d'euros afin de "soutenir le plan stratégique 2018-2020".

Ce plan prévoit que Bialetti se renforce sur les secteurs en croissance, comme les capsules et le café moulu, où il a vu ses ventes progresser de 13,1% au premier semestre, et sur la Moka Express, dont les ventes ont augmenté de 6,8% sur la même période.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…