5 269.35 PTS
+0.53 %
5 257.50
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 207.86
+0.37 %
DAX PTS
12 605.37
+0.29 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.21 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le gouvernement prévoit 13.000 contrats aidés supplémentaires en 2017

| AFP | 201 | Aucun vote sur cette news
La ministre du Travail Muriel Pénicaud, le 10 juillet 2017 à l'Assemblée Nationale, à Paris
La ministre du Travail Muriel Pénicaud, le 10 juillet 2017 à l'Assemblée Nationale, à Paris ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le ministère du Travail va bénéficier d'une enveloppe supplémentaire de 13.000 contrats aidés pour 2017, financée grâce à une rallonge de 450 millions d'euros, a-t-on appris lundi auprès du ministère, confirmant une information des Echos.

Le cabinet de la ministre Muriel Pénicaud a indiqué à l'AFP avoir obtenu une "rallonge de 450 millions d'euros prévue dans la loi de finances", qui permettra notamment de financer "13.000 contrats aidés supplémentaires" cette année.

Le budget pour 2017 prévoyait déjà 280.000 nouveaux contrats aidés, mais le gouvernement de Bernard Cazeneuve en avait programmé 189.500, soit les deux tiers, au seul premier semestre. Quelque 293.000 contrats sont désormais prévus pour l'ensemble de l'année.

Selon Les Echos du 13 juillet, une enveloppe d'environ "200 millions d'euros", que le gouvernement dégagera grâce à des "annulations de crédits dans d'autres ministères", financera ces contrats supplémentaires. Le reste de la rallonge budgétaire, soit environ "260 millions" selon le quotidien économique, serait affecté au plan de formation des demandeurs d'emploi.

Ces crédits supplémentaires sont accordés au ministère du Travail au moment où il est demandé à la plupart des ministères de faire des économies pour tenir l'objectif de 3% de déficit public en 2017.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

L'analyste a démarré le suivi sur une recommandation négative...

Publié le 21/09/2017

Portzamparc fait entrer le dossier parmi ses convictions...

Publié le 21/09/2017

CRH commence à répondre à la question que se posaient plusieurs analystes ces dernières semaines : comment va se matérialiser la refonte du portefeuille d'actifs promise par le groupe pour créer…

Publié le 21/09/2017

Les analystes n'attendent pas grand chose sur l'évolution de la participation...

Publié le 21/09/2017

Lysogene annonce avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l'entourage des enfants souffrant de...

CONTENUS SPONSORISÉS