En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
-
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Le gouvernement français réaffirme son soutien à la fusion Siemens/Alstom

| AFP | 486 | Aucun vote sur cette news
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher, ici le 26 octobre 2018 au Ministère de l'Economie
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher, ici le 26 octobre 2018 au Ministère de l'Economie ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher a affirmé mardi son soutien au projet de fusion entre le constructeur ferroviaire français Alstom et les activités mobilité de l'allemand Siemens.

"On mettra toute notre détermination pour que ce projet aboutisse", a-t-elle déclaré sur Radio Classique.

"C'est un enjeu très important pour nous, parce que d'un point de vue industriel, l'objectif c'est de construire des géants européens, c'est ça qui nous permettra dans la compétition mondiale, face aux Etats-Unis et aux acteurs chinois, de tirer notre épingle du jeu", a ajouté la secrétaire d'Etat.

Des sources concordantes avaient indiqué vendredi à l'AFP que la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, prévoyait d'exprimer dans les prochains jours ses inquiétudes sur cette fusion historique, annoncée en septembre 2017 et visant à permettre aux deux entreprises de tenir tête au chinois CRRC et au canadien Bombardier.

Ces réserves de Bruxelles prendront la forme d'une "communication des griefs", ce qui constitue, dans le jargon bruxellois, une sorte d'acte d'accusation expliquant aux deux groupes ce que la Commission attend d'eux, en particulier des cessions d'actifs, pour autoriser l'opération.

Alstom, qui fabrique notamment le TGV, et la division transport de Siemens, qui produit les trains à grande vitesse ICE, avaient signé fin mars leur accord de rapprochement.

La Commission européenne avait ouvert mi-juillet une enquête approfondie, disant craindre que l'opération "ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation".

L'agence gouvernementale de régulation du rail britannique avait elle aussi estimé à l'époque que la fusion aurait "un impact significatif au détriment de la concurrence sur le marché du rail britannique".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…