5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le G20 finance a évité l'épineuse question du protectionnisme

| AFP | 140 | Aucun vote sur cette news
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, le 13 octobre 2017 lors du G20 Finance à Washington
Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, le 13 octobre 2017 lors du G20 Finance à Washington ( Eric BARADAT / AFP )

Le ministre des Finances allemand, qui participait pour la dernière fois à une réunion du G20 finance, a indiqué vendredi que l'épineuse question du protectionnisme n'avait pas été abordée au cours des discussions entre les principaux argentiers du monde réunis à Washington.

"Nous n'avons pas discuté spécifiquement du problème du commerce parce que ce n'est pas la principale compétence du G20", a déclaré Wolgang Schäuble lors d'une conférence de presse alors que Etats-Unis, Canada et Mexique sont réunis près de Washington pour renégocier le traité de libre-échange nord américain (Aléna) à la demande de Donald Trump qui envisage de s'en retirer.

Le président américain a maintes fois dénoncé ce traité qui, selon lui, est destructeur d'emplois américains et est responsable du colossal déficit commercial avec le Mexique (plus de 64 milliards de dollars).

"Souvenez-vous que nous avions eu des discussions très difficiles au début de notre présidence (du G20), en particulier à Baden-Baden (Allemagne)", en mars dernier, a rappelé le ministre allemand soulignant que cette fois, les discussions avaient été "plus détendues".

Cette réunion de ce groupe des pays les plus puissants du monde à Baden-Baden avait vu la première participation des représentants de l'administration Trump, qui affiche des positions hostiles au libre-échange. Les Etats-Unis étaient parvenus à bloquer l'adoption d'une résolution condamnant le protectionnisme.

M. Schäuble, qui va quitter son poste de ministre des finances après huit années d'exercice à la suite des élections allemande, a par ailleurs invité son successeur à ne pas céder à la complaisance.

"Dans la situation actuelle d'une économie qui se porte bien, je dirais que la complaisance est la plus grande tentation. Mon conseil comme je l'ai toujours dit est que le ministre allemand des Finances ne doit pas être trop gentil. Sinon, il soutient la complaisance, ce qui est une mauvaise chose", a-t-il dit.

Wolgang Schäuble devrait prendre la tête du Parlement allemand (Bundestag) le 24 octobre.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS