5 427.19 PTS
+0.75 %
5 424.0
+0.70 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 541.47
+0.64 %
6 387.73
-0.10 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le FMI souhaite améliorer la lutte contre la corruption

| AFP | 165 | Aucun vote sur cette news
La corruption engloutit chaque année 2% de la richesse mondiale et nuit au partage équitable de la croissance économique, estime le FMI
La corruption engloutit chaque année 2% de la richesse mondiale et nuit au partage équitable de la croissance économique, estime le FMI ( BRENDAN SMIALOWSKI / AFP/Archives )

Le FMI, qui s'inquiète de l'impact de la corruption sur la croissance des pays, a estimé mercredi qu'il peut mieux faire pour s'attaquer à ce phénomène mondial.

Bien que le Fonds ait pris "de nombreuses initiatives (...) et contribué à la recherche sur la corruption", il devrait renforcer "son engagement" dans ce domaine, a-t-il indiqué dans un communiqué à l'issue d'une discussion de son comité de direction.

Quelques pistes sont ainsi avancées: "établir une meilleure méthodologie pour apprécier l'étendue de la corruption et son impact macroéconomique"; "développer une politique plus concrète et détaillée pour aider les gouvernements à s'attaquer à la corruption"; "fournir des évaluations plus réalistes sur le degré et le coût de la corruption quand elle mine la performance économique" et "assurer un traitement impartial de la corruption à travers les pays".

La corruption engloutit chaque année 2% de la richesse mondiale et nuit au partage équitable de la croissance économique, avait estimé le FMI dans un précédent rapport publié en mai 2016.

A eux seuls, les pots-de-vins versés chaque année sur le globe totalisent entre 1.500 à 2.000 milliards de dollars, soit pas loin du produit intérieur brut (PIB) français, avait-il détaillé.

Pays riches et en développement sont concernés mais ce sont les populations les plus défavorisées qui en sont les premières victimes dans la mesure où elles dépendent davantage de services publics plus coûteux en raison de la corruption.

La question de la corruption ne fait toutefois pas l'unanimité parmi les directeurs du FMI.

Certains d'entre eux souhaitent limiter son rôle en la matière. Ils "ont le sentiment que le Fonds n'a pas l'expertise et les capacités d'évaluer la corruption d'une manière générale", souligne le communiqué. La dépendance à des indicateurs, qui "ne sont pas totalement transparents, affaiblit la crédibilité" du Fonds", observent-ils par ailleurs.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

ESI France assurera depuis ce site la démonstration et la commercialisation des produits du groupe et notamment de sa solution de Réalité Virtuelle, ESI IC.IDO...

Publié le 12/12/2017

Au titre du contrat de liquidité confié par Figeac Aéro à Louis Capital Market, il a été procédé...

Publié le 12/12/2017

La société Derichebourg annonce avoir déposé son document de référence 2016-2017 auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 12 décembre 2017.   Le document de…

Publié le 12/12/2017

Depuis le début de 2017, le volume quotidien moyen échangé sur le titre Fermentalg s'élève à plus de 117 kE...

Publié le 12/12/2017

Le Conseil d'administration d'Essilor, a décidé une augmentation de capital par émission d'un nombre maximal de 350 000 actions ordinaires dont la souscription est réservée aux salariés…

CONTENUS SPONSORISÉS