Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 712.48 PTS
+0.08 %
6 711.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
5 151.27
+0.07 %
DAX PTS
14 541.38
-
Dow Jones PTS
34 347.03
+0.45 %
11 756.03
-0.7 %
1.035
-0.43 %

Le FMI appelle la France à resserrer sa politique budgétaire dès l'an prochain

| AFP | 328 | Aucun vote sur cette news
Au siège du FMI à Washington, le 8 octobre 2022
Au siège du FMI à Washington, le 8 octobre 2022 ( Stefani Reynolds / AFP/Archives )

Après avoir déboursé des milliards pour soulager les entreprises et les ménages de la crise énergétique, la France doit commencer dès l'an prochain à assainir ses finances, recommande le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport publié lundi.

A travers le gel des prix de l'électricité et du gaz, des chèques énergétiques, remises sur les prix du carburants, soutien aux entreprises... la France a multiplié les dépenses depuis un an, évaluées par le FMI à plus de 2% de son PIB.

Celles-ci ont pesé sur des finances publiques déjà très dégradées par la pandémie de Covid-19 durant lesquelles le gouvernement a notamment financé le chômage partiel et les fermetures de commerces au titre du "quoi qu'il en coûte".

Après ces deux crises et au moment où les aides liées à la pandémie se sont estompées, "il est justifié de commencer la consolidation budgétaire en 2023", écrit le FMI dans les conclusions d'une mission d'évaluation économique de la France, connue sous le nom d'"article IV".

Or ce n'est pas le chemin que prend Paris, relève l'institution de Washington, notant que "la loi de finances 2023 ne cible pas une réduction du déficit, reportant l'ajustement budgétaire à 2024".

Le gouvernement table sur un déficit public de 5% l'an prochain après 4,9% cette année, et prévoit de revenir sous la barre des 3% en 2027, là où ses grands voisins misent sur un retour plus rapide à ce niveau.

Dans son document publié lundi, le FMI, qui table toujours sur une croissance de 0,7% l'an prochain en France, craint "un léger creusement du déficit" en 2023, citant la prolongation des mesures énergétiques et la poursuite de la suppression d'impôts de production pour les entreprises.

Pourtant, un ciblage des aides en matière énergétique pourrait "en grande partie" permettre un resserrement budgétaire d'un quart de point de PIB, calcule le FMI, citant aussi un éventuel report des réductions d'impôts de production.

A plus long terme, le déficit français devrait rester au-dessus du niveau auquel il stabilise la dette, anticipe aussi le FMI qui craint un creusement de l'écart "déjà important" avec les pays européens comparables.

Il appelle à "un ajustement soutenu" pour ramener le déficit à 0,4% du PIB d'ici à 2030 en s'appuyant sur la réduction de la croissance des dépenses courantes, notamment celles liées à la pandémie et la crise énergétique.

Le FMI met aussi l'accent sur les réformes structurelles, à travers le recul de l'âge de départ en retraite, l'achèvement de la réforme de l'assurance chômage, la rationalisation de certaines dépenses (combustibles fossiles ou logement), et celle des effectifs de la fonction publique.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 26/11/2022

Des clients chez Macy's, New York, le vendredi 25 novembre 2022 ( Yuki IWAMURA / AFP )Journée de promotions massives en magasins et sur internet, le Black Friday a démarré vendredi aux…

Publié le 25/11/2022

Le Sénat, à Paris, le 17 novembre 2022 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Le Parlement a adopté définitivement vendredi, par un vote du Sénat, un dernier budget rectifié pour 2022, prévoyant…

Publié le 25/11/2022

Des infirmières en grève à Londres le 30 juillet 2021 ( Niklas HALLE'N / AFP/Archives )Les infirmières britanniques vont se mettre en grève les 15 et 20 décembre, un mouvement inédit en 106…

Publié le 23/11/2022

Photo de Jeremy Hunt fournie par le Parlement britannique, le 17 novembre 2022 ( Jessica TAYLOR / UK PARLIAMENT/AFP/Archives )Le ministre des Finances britannique Jeremy Hunt a défendu l'accord…

Publié le 23/11/2022

Le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini à l'Elysée, le 5 octobre 2022 ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )Nouvelle étape dans la réforme de la haute fonction publique: le ministre de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2022

Cette dernière séance de la semaine s'est avérée sans réelle tendance...

Publié le 25/11/2022

LVMH a annoncé l’acquisition, auprès du fonds d’investissement Equinox III SLP SIF, du Groupe Pedemonte, producteur de joaillerie implanté en Italie et en France. " Cette opération…

Publié le 25/11/2022

Bigben InteractiveLe groupe présent dans l'édition de jeux vidéo, les accessoires mobiles et gaming et les produits présentera ses résultats du premier semestre.DékupleL'expert du data marketing…

Publié le 25/11/2022

Aquila a publié pour son troisième trimestre un chiffre d'affaires de 7,79 millions d'euros, en augmentation de 8,5% en glissement annuel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne