Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 472.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0.03 %

Le déficit commercial bat des records, plombé par la facture énergétique

| AFP | 429 | Aucun vote sur cette news
Le déficit commercial français sur les biens s'est encore nettement dégradé en juin et au premier semestre à cause de la facture d'énergie
Le déficit commercial français sur les biens s'est encore nettement dégradé en juin et au premier semestre à cause de la facture d'énergie ( Loic VENANCE / AFP/Archives )

Le déficit commercial français sur les biens s'est encore nettement dégradé en juin et au premier semestre, atteignant des records, à cause de la facture d'énergie, mettant à mal les efforts du gouvernement pour le résorber.

Les statistiques françaises du commerce extérieur ont collectionné cette année les records de déficit, plombés par l'explosion des cours de l'énergie depuis l'éclatement de la guerre en Ukraine.

Le bilan semestriel culmine à 71 milliards d'euros de déficit après un une dégradation de 13,3 milliards d'euros en juin, ont annoncé vendredi les douanes françaises, deux records historiques.

Le franchissement de la barre symbolique des 100 milliards d'euros de déficit annuel fin décembre paraît inévitable. Sur douze mois glissants, la France affiche déjà un déficit commercial de 121,9 milliards d'euros. Le pire déficit commercial annuel de l'histoire remonte seulement à l'an dernier, avec 84,7 milliards d'euros, tandis que le dernier excédent français a été enregistré il y a vingt ans.

Nommé le mois dernier au portefeuille du Commerce extérieur en remplacement de Franck Riester, le nouveau ministre délégué Olivier Becht a concédé vendredi "une dégradation très sensible de notre déficit commercial" au cours d'une conférence téléphonique.

Facture énergétique

Mais, a-t-il affirmé, la facture énergétique "explique à elle seule la dégradation". Les prix de l'énergie ont pesé sur le semestre 48 milliards d'euros dans la facture des importations contre 27 milliards d'euros au second semestre 2021. Le phénomène est d'autant plus aggravé par l'affaiblissement actuel de l'euro face au dollar.

"La facture énergétique augmente, il n'y a pas grand chose que l'on puisse faire", a réagi dans un entretien à l'AFP Maxime Darmet, économiste à Allianz Trade. "Mais les choses ne s'améliorent pas du côté de la balance des biens manufacturés", poursuit-il, citant des livraisons aéronautiques qui peinent à repartir et la perte de parts de marchés dans le secteur de l'équipement automobile.

"Ces chiffres montrent que la tendance à la dégradation est toujours là, accélérée par la pandémie", estime l'économiste.

Hors énergie et matériel militaire, le déficit commercial culmine sur les six premiers mois de l'année à 36 milliards d'euros, proche de son niveau du second semestre 2021 mais bien au-dessus des niveaux enregistrés ces dix dernières années.

Devenue une des priorités du gouvernement en raison des lourdes perturbations sur les chaînes d'approvisionnement mondiales et des conséquences économiques de la guerre en Ukraine, les efforts affichés de réindustrialisation de la France peinent à se traduire sur les chiffres de la balance commerciale.

"Cela prendra au moins une décennie pour réindustrialiser", a estimé vendredi Olivier Becht, ajoutant que la France "sort de trente années de désindustrialisation".

Pour l'économiste à l'OFCE Mathieu Plane, les chiffres actuels posent la question de la compétitivité française hors coûts, "la recherche, l'innovation, la formation, plein de choses qui ne passent pas que par la fiscalité", cette dernière ayant été progressivement diminuée depuis 2012 par la politique de l'offre et représentant au total des baisses d'impôts "de 60 à 70 milliards d'euros par an".

"Ce serait peut-être bien pire si on n'avait pas ces dispositifs, mais on n'a pas réussi à regagner des parts de marché", affirme l'économiste.

Rare point positif des statistiques sur le commerce extérieur, la très bonne tenue des services qui ont enregistré un excédent record de 34 milliards d'euros contre 23 milliards au semestre précédent. Ceux-ci ont été portés par les services de transports, de voyages et les services financiers.

Au rand des secteurs exportateurs qui sourient parmi les statistiques du commerce extérieur se trouvent l'agroalimentaire et l'industrie pharmaceutique.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/08/2022

Le Star Helena battant pavillon des Iles Marshall et chargé de quelque 45.000 tonnes de tournesols quitte le port ukrainien de Tchornomorsk sur la mer Noire, le 7 août 2022 ( Oleksandr GIMANOV /…

Publié le 05/08/2022

La production industrielle a augmenté de 1,4% en juin en France, après un premier mois de rebond en mai, a indiqué l'Insee ( Denis Charlet / AFP/Archives )La production industrielle a augmenté…

Publié le 05/08/2022

Graciela Angeles Carreno, qui dirige une entreprise familiale de quatre générations, sert des verres de mezcal dans leur usine de Real Minero, à Sata Catarina Minas, dans l'Etat d'Oaxaca, au…

Publié le 03/08/2022

Les pays de l'Opep+ se réunissent à Vienne pour discuter de leur stratégie de production de pétrole ( JOE KLAMAR / AFP/Archives )Les pays de l'Opep+ ont décidé jeudi de ralentir le rythme…

Publié le 01/08/2022

Rishi Sunak (g) et Liz Truss, prétendants à la succession de Boris Johnson au poste de chef des conservateurs et Premier ministre britannique, lors d'un débat télévisé sur la BBC, le 25…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en aoûtsource : AOF

Publié le 05/08/2022

Fin de semaine difficile pour le compartiment du luxe à Paris, victime des craintes d'escalade entre les Etats-Unis et la Chine après la visite...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Publié le 05/08/2022

Au deuxième trimestre 2022, le fabricant de pneumatiques italien Pirelli (+4,25% à 4,44 euros, soit la seconde plus forte hausse de la Bourse de Milan) a publié un bénéfice net en hausse de 37,8%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne