En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Le déficit budgétaire en baisse de 1,1 milliard d'euros à fin juillet

| AFP | 191 | Aucun vote sur cette news
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sortant du Conseil des ministres qui s'est tenu au Palais de l'Élysée le 5 septembre 2018.
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sortant du Conseil des ministres qui s'est tenu au Palais de l'Élysée le 5 septembre 2018. ( ludovic MARIN / AFP )

Le déficit budgétaire français s'est réduit de 1,1 milliard d'euros en juillet par rapport au même mois de 2017, pour atteindre 82,8 milliards d'euros, a indiqué vendredi le ministère des Comptes publics, qui attribue ce recul à "des effets calendaires".

Selon le ministère, les dépenses du budget général ont en effet augmenté de 4,3 milliards d'euros en un an, atteignant 205 milliards d'euros, au lieu de 200,7 milliards d'euros en juillet 2017.

Mais cette hausse a été en partie compensée par les "prélèvements sur recettes", en amélioration de 2 milliards d'euros, sous l'effet "du remplacement d'une partie de la dotation globale de fonctionnement des collectivités territoriales par le transfert d'une fraction de TVA aux régions", entrée en vigueur le 1er janvier 2018, précise Bercy.

Les recettes (nettes des remboursements et dégrèvements), de leur côté, ont augmenté de 400 millions d'euros, s'établissant à 182,1 milliards contre 181,7 milliards à la fin du mois de juillet 2017, indique le ministère.

Dans le détail, les recettes fiscales nettes sont en baisse de 3 milliards, en raison notamment de la transformation de l'impôt sur le fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI), entré en vigueur début 2018.

Les recettes non fiscales sont quant à elles en hausse de 3,9 milliards, "en raison essentiellement de l'encaissement de dividendes plus tôt en 2018 qu'en 2017", "notamment le dividende versé par la Banque de France", précise le ministère.

Le solde des "comptes spéciaux", utilisé pour des opérations ponctuelles et spécifiques, comme par exemple la vente d'actions publiques, s'est pour sa part établi à -25,8 milliards d'euros contre -28,7 milliards à fin juillet 2017.

Cette amélioration "est principalement portée par un décalage calendaire sur les avances à l'Agence de services et de paiement pour la gestion des aides communautaires", explique le ministère, qui rappelle également que deux opérations exceptionnelles sont survenues en 2017 et ne seront pas reconduites en 2018.

Il s'agit de la reprise du solde du compte de commerce appelé "Soutien financier au commerce extérieur" sur le budget général, et de "la recapitalisation des entreprises du secteur de l'énergie", notamment Orano (ex-Areva).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…