En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 482.34 PTS
+0.11 %
5 481.50
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 394.00
+0.22 %
DAX PTS
12 352.54
+0.01 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.175
+0.02 %

Le coût des catastrophes naturelles a bondi à 330 milliards de dollars en 2017

| AFP | 311 | Aucun vote sur cette news
Torsten Jeworrek, actuel chef de la branche réassurance de Munich Re, à Munich en mars 2016.
Torsten Jeworrek, actuel chef de la branche réassurance de Munich Re, à Munich en mars 2016. ( Sven Hoppe / dpa/AFP/Archives )

Les catastrophes naturelles ont provoqué en 2017 nettement plus de dégâts que lors des cinq années précédentes, avec une part assurée atteignant un record, a annoncé jeudi le réassureur allemand Munich Re.

L'an passé, les catastrophes naturelles ont causé pour 330 milliards de dollars de dégâts, soit près du double du chiffre enregistré en 2016 (175 milliards de dollars) et le bilan le plus élevé de l'histoire après l'année 2011 (354 milliards de dollars), détaille le numéro deux du secteur dans une étude.

Sur ces 330 milliards, principalement liés aux ouragans et à un grave tremblement de terre au Mexique, des "dégâts records" de 135 milliards ont dû être couverts par les assurances, précise le réassureur.

Les catastrophes naturelles ont par ailleurs entraîné la mort de 10.000 personnes l'an dernier, à peine plus qu'en 2016 (9.650 morts), mais bien en-deçà de la moyenne des dix dernières années qui s'établit à 60.000 victimes par an.

Au total, quelque 710 évènements climatiques ou géologiques extrêmes ont été recensés en 2017, un résultat nettement supérieur aux 605 évènements constatés en moyenne sur la même période.

Munich Re met notamment en avant les catastrophes qui se sont abattues sur les Etats-Unis, qui ont concentré la moitié de l'ensemble des dégâts constatés, bien plus que la moyenne d'environ un tiers constatée sur le long terme.

La tempête Harvey au mois d'août avec ses pluies torrentielles sur le Texas a causé à elle seule 85 milliards de dollars de dégâts.

Les autres ouragans - Irma sur la Floride (32 milliards de dollars de dégâts) puis Maria dans les Caraïbes- de même que les imposants feux de forêts en Californie sont aussi relevés par l'étude.

En Europe, les températures anormalement basses en avril dernier ont causé 3,6 milliards de dollars de dégâts dans l'agriculture, dont seulement 650 millions couverts par les assurances.

En Asie, la mousson d'une rare intensité a causé la mort de 2.700 personnes et causé 3,5 milliards de dollars de coûts.

Certaines de ces catastrophes "ont donné un avant-goût du futur", "nos experts s'attendent à voir plus souvent ces événements se produire" même si certains "ne sont pas directement attribuables au changement climatique", a commenté Torsten Jeworrek, chef de la branche réassurance de Munich Re, cité dans un communiqué.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/09/2018

Le président américain Donald Trump, le 24 septembre 2018 à New York, à la veille de prendre la parole au siège de l'ONU ( Nicholas Kamm / AFP )Le président américain Donald Trump prend la…

Publié le 25/09/2018

De Vancouver à Hong Kong en passant par Abidjan, les boulangers français s'exportent bien ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )De Vancouver à Hong Kong en passant par Abidjan, les boulangers…

Publié le 25/09/2018

Amar Family Office s'est encore renforcé...

Publié le 25/09/2018

Des milliers de personnes se sont rassemblées à Buenos Aires le 24 septembre 2018 pour protester contre la politique économique du président Macri ( STR / NOTICIAS ARGENTINAS/AFP )La…

Publié le 25/09/2018

La Bourse de Paris évolue à l'équilibre mardi ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris évoluait à l'équilibre (+0,06%) mardi, affichant sa prudence face à des tensions…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit sa progression et vient de dépasser le niveau de résistance majeur des 5.16 euros. Du côtés des indicateurs techniques, le RSI journalier n'est pas…

Publié le 25/09/2018

Date : 9/25/2018Sous-jacent : Schneider Electric Produit : Turbo put D805T (ISIN : DE000HV1WS72).Echéance : OuverteBarrière désactivante : 78,0000Stratégie : Achat à 1,116 euros.Le titre bute…

Publié le 25/09/2018

Avec un marché en repli structurel

Publié le 25/09/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 25/09/2018

Total reste bien orienté en matinée, sur un gain de 1% à 55,4 euros...