En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 870.94 PTS
-0.10 %
4 868.50
-0.10 %
SBF 120 PTS
3 884.63
-0.11 %
DAX PTS
11 164.29
-0.37 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
+0.00 %

Le conflit social perdure après la fermeture de la base Ryanair aux Pays-Bas

| AFP | 671 | Aucun vote sur cette news
Un membre du personnel navigant de la compagnie Ryanair, le 13 septembre 2018 à Bruxelles
Un membre du personnel navigant de la compagnie Ryanair, le 13 septembre 2018 à Bruxelles ( Emmanuel DUNAND / AFP/Archives )

La compagnie aérienne Ryanair a indiqué mardi avoir fermé pour l'hiver sa base aux Pays-Bas sur fond de conflit social, quelques jours après une décision en justice lui interdisant d'imposer le transfert de ses pilotes néerlandais vers l'étranger.

"La base de Ryanair à Eindhoven a fermé hier (lundi), comme prévu", a déclaré le transporteur irlandais à l'AFP, précisant que tous les pilotes et les personnels de cabine se sont vu proposer des transferts.

"Mais si certains souhaitent opter pour des licenciements, nous respecterons ce choix", a ajouté la compagnie.

Un tribunal néerlandais a interdit jeudi à Ryanair d'imposer le transfert de ses pilotes néerlandais vers l'étranger à la suite de la fermeture annoncée pour l'hiver de la base, dénonçant un "abus de pouvoir" de la compagnie aérienne.

Seize pilotes avaient introduit une procédure en référé aux Pays-Bas contre Ryanair faisant suite à la décision de la compagnie aérienne de fermer sa base à Eindhoven (sud), où quatre avions sont stationnés.

Ces pilotes "sont maintenant chez eux et ils resteront à la maison", refusant d'être transférés, a indiqué à l'AFP Joost van Doesburg, porte-parole du syndicat des pilotes néerlandais VNV.

La justice a imposé à la compagnie la poursuite du paiement des salaires des pilotes qui refusent un transfert, sous peine d'une amende de 250.000 euros par pilote.

Ryanair fait face à un mouvement social inédit depuis plusieurs mois de la part de ses pilotes et de son personnel de cabine dans plusieurs pays européens pour réclamer de meilleures conditions de travail.

Ryanair avait annoncé la réduction de ses capacités pour l'hiver 2018 avec la fermeture de trois bases en Europe - celle d'Eindhoven et deux en Allemagne - et prévoyait des affectations vers d'autres bases afin de limiter les suppressions d'emplois.

Le plus important syndicat des Pays-Bas, le FNV, a indiqué mardi entamer une procédure en référé contre la compagnie au nom du personnel de cabine, exigeant que Ryanair soit soumis au droit du travail néerlandais.

Les ministres du Travail de cinq pays européens - Allemagne, Belgique, Italie, Luxembourg, Pays-Bas - ont appelé vendredi Ryanair à appliquer le droit du travail local à son personnel, sous peine de s'exposer à des "risques juridiques".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/01/2019

Groupe Open déçoit pour la deuxième fois consécutive et recule de 6,34% à 17,42 euros, soit son niveau le plus bas depuis juillet 2016. Après l’avertissement sur ses résultats d’octobre,…

Publié le 14/01/2019

Wu Yanhua, chef adjoint du Programme d'exploration lunaire de la Chine, détaille les missions chinoises à venir sur la Lune lors d'une conférence de presse le 14 janvier 2019 à Pékin. ( GREG…

Publié le 14/01/2019

Selon des données préliminaires, les ventes de Dialog Semiconductor sont ressorties dans le bas de sa fourchette d’objectifs au quatrième trimestre. Elles s’élèvent à 431 millions de dollars…

Publié le 14/01/2019

10 janvier : Romain Daubry, membre de la cellule Infos d'Experts chez Bourse Direct.La phrase du jour : "Marchés haussiers à court terme mais le risque demeure à moyen terme. On verra probablement…

Publié le 11/01/2019

Le 11 janvier 2019     RCI BANQUE : 2nd SUPPLEMENT AU PROSPECTUS DE BASE DU PROGRAMME EMTN     Le deuxième Supplément (daté du 11 janvier 2019) au Prospectus de Base du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Franchissement de seuil passif

Publié le 21/01/2019

Casino (+0,54 à 39,40 euros ) annonce avoir atteint son objectif de cessions d'actifs non stratégiques pour un montant de 1,5 milliard d'euros. Et ce, grâce un accord avec des fonds gérés par…

Publié le 21/01/2019

Henkel (-6,49% à 90,72 euros) affiche de loin la plus forte baisse de l’indice Dax après avoir averti que la hausse des investissements pèsera sur ses profits en 2019. Le bénéfice par action du…

Publié le 21/01/2019

Le constructeur aéronautique français Dassault Aviation annonce l’acquisition des activités mondiales de maintenance du suisse ExecuJet, une filiale de Luxaviation. Le montant de la transaction…

Publié le 21/01/2019

Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) se seraient entendus vendredi sur les principes d'un accord permettant de satisfaire les demandes d'augmentation salariale des pilotes et…