En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
+0.43 %
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
+0.32 %
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Le commerce commence à plomber le moral des ménages américains

| AFP | 178 | Aucun vote sur cette news
Des conteneurs dans la zone portuaire de Lianyungang dans la province chinoise de Jiangsu (est) le 13 juillet 2018. Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis sont exacerbées par un excédent commercial chinois en forte progression 
ited States hit a record last month, data showed on July 13, adding to brewing tensions between the economic superpowers as they stand on the brink of an all-out trade war that Beijing warned would have a
Des conteneurs dans la zone portuaire de Lianyungang dans la province chinoise de Jiangsu (est) le 13 juillet 2018. Les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis sont exacerbées par un excédent commercial chinois en forte progression ited States hit a record last month, data showed on July 13, adding to brewing tensions between the economic superpowers as they stand on the brink of an all-out trade war that Beijing warned would have a "negative impact" globally. ( STR / AFP )

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et le reste du monde pèsent de plus en plus sur le moral des ménages américains, ce qui pourrait finir par affecter leurs dépenses, traditionnel moteur de la croissance de la première économie mondiale.

Après 98,2 points en juin, l'indice de confiance est tombé à 97,1 points pour les premiers jours de juillet, selon les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan publiés vendredi.

Et le moral s'érode plus que prévu puisque les analystes anticipaient 97,8 points.

Si l'indice mesurant le jugement des consommateurs sur leur situation actuelle est quasiment stable (86,4 points contre 86,3 en juin), l'indice sur les perspectives de l'économie s'inscrit, lui, en baisse de 2,2 points, à 113,9 points.

(es boîtes de conserves importées des Etats-Unis sur les étals de commerces chinois le 6 juiller 2018
(es boîtes de conserves importées des Etats-Unis sur les étals de commerces chinois le 6 juiller 2018 ( WANG ZHAO / AFP/Archives )

"Le nuage noir à l'horizon est l'inquiétude grandissante sur le potentiel impact négatif des taxes douanières sur l'économie nationale", a résumé Richard Curtin, économiste en chef de l'Université du Michigan.

Cette inquiétude, note-t-il, se propage depuis trois mois parmi les personnes interrogées: 15% en mai, 21% en juin et 38% en juillet.

En outre, parmi le tiers des ménages les plus aisés financièrement, qui comptent pour la moitié des dépenses de consommation, 52% ont mentionné, début juillet, que les tarifs douaniers pourraient avoir un impact négatif sur l'économie.

Comme en juin, la crainte principalement exprimée est celle d'un ralentissement du rythme de croissance économique combiné à une accélération de l'inflation.

L'administration Trump a pris ces derniers mois une série de mesures protectionnistes: taxes douanières de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium, taxes de 25% sur 50 milliards de marchandises chinoises.

Les principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, dont le Canada, la Chine, l'Union européenne et le Mexique, ont répliqué en annonçant des taxes douanières sur des marchandises américaines.

La finalité de la politique commerciale de l'administration Trump est de pousser les pays à abaisser leurs taxes douanières sur les marchandises américaines, a rappelé le président de la banque centrale Jerome Powell, lors d'un entretien jeudi à la radio américaine NPR.

"Si on y arrive, ce sera une bonne chose pour l'économie", a-t-il dit.

"Si cela produit un résultat différent, alors nous devrons faire face à des taxes douanières plus élevées sur un grand nombre de produits, de biens et de services (...) si elles le sont pour longtemps, alors oui, cela pourrait avoir un impact négatif pour notre économie", a-t-il reconnu, soulignant que pour l'heure, il était difficile de savoir quel allait être l'impact in fine.

- Incertitudes -

"Je ne voudrais pas (...) me plonger dans une série d'hypothèses ici, mais je dirais que l'on peut imaginer des situations qui pourraient être très difficiles avec une accélération de l'inflation et une économie qui faiblit", a-t-il ajouté.

Les échanges Chine - Etats-Unis
Les échanges Chine - Etats-Unis ( Gal ROMA / AFP )

A l'occasion des résultats du deuxième trimestre présentés vendredi, les dirigeants de grandes banques américaines ont unanimement souligné que la politique commerciale de Donald Trump était source d'inquiétude et d'incertitude bien que, pour l'heure, ils n'ont constaté aucun impact immédiat sur leur activité.

"C'est sans aucun doute dans l'esprit des gens et l'incertitude n'est bonne pour personne", a ainsi commenté Marianne Lake, la directrice financière de JPMorgan, soulignant que la confiance alimente les investissements.

La Fed a, elle-même, récemment mis en garde contre les incertitudes en matière commerciale qui pourraient nuire à l'investissement et à la confiance des entreprises américaines. Certaines d'entre elles ont d'ailleurs déjà fait état de la réduction et/ou du report de projets de dépenses d'investissement.

Cette semaine, la Maison Blanche a annoncé son intention d'imposer des tarifs douaniers de 10% sur 200 milliards d'importations chinoises supplémentaires.

"Je pense que cela a probablement un impact sur la prise de décision des gens", a abondé vendredi John Gerspach, directeur financier de Citigroup. "Quand on va dans ce genre de rhétorique, cela a un effet sur le moral et je suis sûr que certaines personnes revoient leurs décisions", a-t-il ajouté.

Le département du commerce mène aussi une enquête sur l'opportunité d'imposer des taxes douanières supplémentaires sur les importations dans le secteur automobile. De telles taxes seraient bien plus préjudiciables, ce secteur étant au coeur des échanges du commerce mondial.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…