En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 908.37 PTS
+0.25 %
5 906.00
+0.2 %
SBF 120 PTS
4 648.57
+0.19 %
DAX PTS
13 269.32
+0.54 %
Dow Jones PTS
27 691.49
+0.04 %
8 241.91
+0. %
1.101
-0.15 %

Le cognac vers une nouvelle extension de 3.400 ha de son vignoble

| AFP | 183 | 3 par 1 internautes
Bouteilles de cognac, le 3 octobre 2018 à Segonzac
Bouteilles de cognac, le 3 octobre 2018 à Segonzac ( GEORGES GOBET / AFP )

Le cognac, dont les ventes à l'export battent depuis cinq ans des records à la hausse, devrait obtenir pour 2020 une autorisation d'extension de 3.400 hectares, sensiblement la même qu'en 2019, a acté vendredi à Bordeaux une réunion à la préfecture de bassins viticoles.

Les conseils de bassin Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac, ainsi que les Conseils régionaux Aquitaine et Charentes-Cognac de l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité, sous tutelle du ministère de l'Agriculture) ont validé les limites de plantation nouvelles, présentées par l'ensemble des appellations d'origine protégées (AOP), indications géographiques protégées (IGP), et vignobles sans indication.

Pour le cognac, la croissance du vignoble serait limitée à 3.398 hectares maximum, soit sensiblement du même ordre qu'en 2019 (3.474 hectares) et plus du double de l'année précédente (1.500 ha).

Le vignoble de cognac, située dans les départements de Charente-Maritime, Charente, Dordogne et Deux-Sèvres, compte 82.000 hectares plantés en cépages blancs ouvrant droit à l'appellation d'origine contrôlée Cognac, selon les données de l'interprofession.

Chaque année, les vignobles de France disposent d'un potentiel national d’agrandissement d'1% de leur surface totale. Pour le cognac, entre plantation, pousse, récolté et vieillissement en fût, il faut compter 6-7 ans pour les premières bouteilles.

Les ventes de cognac, exporté à 98%, ont connu pour la campagne 2018-2019 une cinquième année consécutive de croissance, avec + 2,5% en volume (211 millions de bouteilles) et +6,9% en valeur (3,4 milliards d'euros). Le marché nord-américain porte 46% des exportations, plus particulièrement les Etats-Unis (94 millions de bouteillles).

Le cognac, à l'inverse du vin, est épargné par les taxes douanières américains qui ont commencé à s'appliquer vendredi.

La réunion de bassins à Bordeaux a par ailleurs limité l'extension à 1 ha pour le Pineau des Charentes, à 100 hectares pour les AOP Dordogne et Côtes de Duras, et en Gironde à 150 hectares pour la majorité des AOP "afin d'éviter le risque d'offre excédentaire et de dépréciation de ces appellations", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Les instances nationales de l'INAO et de FranceAgriMer doivent examiner les limites actées vendredi, en vue d'un arrêté ministériel en mars.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2019

A l'occasion du salon AfricaCom, Orange s'associe à itel, marque mobile phare en Afrique et une nouvelle fois à KaiOs Technologies pour commercialiser...

Publié le 12/11/2019

Les grandes capitalisations du CAC40 continuent à porter la tendance

Publié le 12/11/2019

D.R. Horton a publié mardi soir les résultats du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2019 (clos fin septembre). Ainsi, le constructeur immobilier américain a publié un bénéfice net de…

Publié le 12/11/2019

Eutelsat a signé un contrat pluriannuel avec Orao Telecom Congo pour de la fourniture de capacité à bord d'un de ses satellites localisé à 7 degrés...

Publié le 12/11/2019

Les nouvelles encourageantes s'enchaînent pour les biotechs françaises spécialisées dans le très prometteur segment de l'immuno-oncologie. Hier, Ose Immunotherapeutics annonçait de nouveaux…