5 452.65 PTS
-0.89 %
5 444.00
-0.94 %
SBF 120 PTS
4 367.78
-0.85 %
DAX PTS
12 878.41
-1.02 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Le chômage est reparti en forte hausse en juillet

| AFP | 256 | Aucun vote sur cette news
Le logo de Pôle emploi le 4 août 2017 à Lyon (France)
Le logo de Pôle emploi le 4 août 2017 à Lyon (France) ( ROMAIN LAFABREGUE / AFP )

Après la baisse de juin, le nombre de chômeurs est reparti en forte hausse en juillet (+34.900, soit +1,0%), s'établissant en fin de mois à 3,52 millions de personnes en métropole, a annoncé jeudi le ministère du Travail.

Le chômage augmente dans les mêmes proportions en comptant l'outre-mer, pour un total de 3,78 millions de personnes inscrites en catégorie A (sans activité) sur les listes de Pôle emploi.

Depuis le début de l'année, l'indicateur alterne mois de baisse et de hausse, témoignant de la forte volatilité des statistiques de Pôle emploi. Pour contourner ce phénomène, le ministère du Travail recommande de "toujours privilégier les évolutions en tendance plutôt qu'au mois le mois".

Ainsi, le nombre de chômeurs est en hausse de 46.300 (+1,3%) sur trois mois et de 51.000 (+1,5%) depuis le début de l'année en métropole. Pour la première fois depuis mars 2016, l'indicateur est aussi en légère hausse sur un an (+0,1%).

Hausse du chômage en juillet
Hausse du chômage en juillet ( AFP / AFP )

Sur le seul mois de juillet, l'indicateur est également en forte hausse (+58.800 en métropole, soit +1,1%) en incluant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité au cours du mois (catégories B et C). Il atteint 5,62 millions de personnes en métropole et 5,93 millions en France entière.

En catégorie A, la hausse du chômage touche principalement les jeunes. Mais si leur nombre sur les listes de Pôle emploi a augmenté de 2,8% en juillet, il reste en nette baisse sur un an (-3,6%).

Les seniors voient aussi leur situation se dégrader en juillet (+0,3%). Pour eux, c'est la confirmation d'une tendance lourde (+3,4% sur un an).

Le chômage de longue durée augmente aussi sensiblement (+0,8%). Fin juillet, 2,46 millions de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, étaient inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an en métropole.

Par ailleurs, la baisse de charge du plan de 500.000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi, prolongé en 2017 mais à moins grande échelle, continue de se ressentir dans les chiffres. La catégorie D de Pôle emploi, qui recense notamment les demandeurs d'emploi en formation, a baissé de 4,0% en juillet.

Depuis fin 2016, cette catégorie a perdu plus de 55.000 personnes qui, lorsqu'elles n'ont pas retrouvé d'emploi stable, sont revenues garnir les catégories A, B et C.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Déclaration des transactions sur actions propres   Paris, le 18 juin 2018   Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 11 au 15 juin 2018…

Publié le 18/06/2018

Le fonds détient 6,14% du capital...

Publié le 18/06/2018

Le groupe aérien allemand Lufthansa est en contact avec la compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle. « En Europe, tout le monde se parle et une nouvelle vague de consolidation approche, ce qui…

Publié le 18/06/2018

Nexans dévisse de 17,07% à 30,22 euros, au plus bas depuis février 2016. Il emporte dans son sillage le n°1 mondial de son secteur, l'italien Prysmian, qui perd 1,71% à 24,74 euros. Les…

Publié le 18/06/2018

Région Île-de-France...