En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 304.50
-1.82 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.134
+0.01 %

Le chômage a poursuivi sa baisse au 1er trimestre 2018

| AFP | 199 | 1 par 1 internautes
Le logo de Pôle Emploi à Paris le 19 avril 2018
Le logo de Pôle Emploi à Paris le 19 avril 2018 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a baissé au 1er trimestre (-32.100, -0,9%), pour s'établir à 3,70 millions de personnes en France entière, soit son plus bas niveau depuis le 3e trimestre 2014, selon des chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail.

Le chômage avait connu une baisse similaire (-0,8%) au 4e trimestre 2017.

Dans le détail, de janvier à mars, le chômage a baissé en métropole (-1,0%), mais a augmenté dans les Outre-mer (+0,4% hors Mayotte).

Mais dans le même temps, le recul du chômage s'est accompagné d'une hausse du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une activité (+1,5%), qui a atteint 2,23 millions. Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité, est resté stable (+1.900, +0,0%) sur le trimestre, à 5,93 millions.

Sur un an, le chômage a baissé de 1,2%, mais le nombre de demandeurs d'emploi, petite activité comprise, a augmenté de 2,1%.

Autre bémol, le chômage de longue durée a fortement augmenté au 1er trimestre: en incluant les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité, 2,74 millions étaient inscrits depuis plus d'un an. Un chiffre en hausse de 1,9% sur le trimestre et de 6,5% sur l'année.

Si l'on se replace sur le champ des seuls chômeurs (sans activité), toutes les classes d'âge ont profité de la baisse trimestrielle. En métropole, le chômage a décru de 0,6% pour les jeunes comme pour les seniors. Sur un an, en revanche, si les "moins de 25 ans" ont vu leur situation s'améliorer fortement (-3,9%), ce n'est pas le cas des "50 ans ou plus" (+0,4%).

Sur le trimestre, toutes les régions ont profité de la baisse du chômage, à l'exception de l'Ile-de-France (stable), de la Corse (+0,2%) et de La Réunion (+1,3%).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom