5 438.55 PTS
+0.48 %
5 378.50
+0.43 %
SBF 120 PTS
4 343.57
+0.29 %
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 088.04
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le célèbre chapelier italien Borsalino déclaré en situation de faillite

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
Employée de l'usine du célèbre chapelier italien Borsalino à Alexandrie, nord-ouest de l'Italie
Employée de l'usine du célèbre chapelier italien Borsalino à Alexandrie, nord-ouest de l'Italie ( GIUSEPPE CACACE / AFP/Archives )

Le célèbre chapelier italien Borsalino a été déclaré en situation de faillite par le tribunal d'Alexandrie (nord-ouest), qui a nommé deux administrateurs judiciaires, a annoncé lundi à l'AFP Elio Bricola, du syndicat Uil.

"Le tribunal a rejeté le deuxième plan présenté (par le fonds Haeres Equita) et a prononcé la faillite. Deux administrateurs judiciaires ont été nommés", a-t-il expliqué.

"En ce qui concerne l'activité industrielle de l'usine, nous devrons comprendre quelles sont les intentions des administrateurs et d'Haeres. Il est probable que l'activité industrielle continue normalement", a-t-il ajouté.

"Les employés sont en colère et inquiets pour leur futur", a expliqué Elio Bricola, en évoquant également "une incrédulité".

Contacté par l'AFP, Haeres Equita a indiqué qu'il s'exprimerait un peu plus tard dans la journée.

L'usine d'Alexandrie,  nord-ouest de l'Italie, du célèbre chapelier italien Borsalino
L'usine d'Alexandrie, nord-ouest de l'Italie, du célèbre chapelier italien Borsalino ( GIUSEPPE CACACE / AFP )

En mai 2015, le conseil d'administration de Borsalino avait choisi Haeres Equita, après un appel d'offres international, pour acquérir le célèbre chapelier, qui emploie quelque 120 personnes.

La société récupérée par la nouvelle équipe était endettée à hauteur de 30 millions d'euros en raison d'une mauvaise gestion. Son ancien patron, Marco Marenco, recherché pour fraude et évasion fiscale, a été arrêté en avril 2015 en Suisse.

Le tribunal d'Alexandrie avait accepté le projet d'Haeres Equita, avant de formuler une série de demandes et finalement de rejeter en décembre 2016 un premier plan concordataire, un plan de redressement assorti de remboursement aux créanciers. Haeres Equita avait assuré n'avoir pas failli à ses engagements vis-à-vis des créanciers du chapelier.

Un deuxième plan avait été présenté il y a quelques semaines, qui a été à son tour rejeté.

Philippe Camperio, du fonds Haeres Equita, avait l'ambition de développer Borsalino, en le faisant renouer avec sa grandeur d'antan.

Le chapelier, dont le fedora a été porté par les plus grandes stars et célébré au cinéma par les acteurs français Alain Delon et Jean-Paul Belmondo dans le film "Borsalino", fête cette année ses 160 ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...