En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 442.00
+0.61 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 147.12
+0.33 %
7 410.95
+0.72 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Le Bitcoin possible menace pour la stabilité financière, selon un gouverneur de la Fed

| AFP | 299 | Aucun vote sur cette news
Des pièces souvenirs de bitcoins photographiés, le 20 novembre 2017
Des pièces souvenirs de bitcoins photographiés, le 20 novembre 2017 ( Justin TALLIS / AFP/Archives )

Les crypto-devises comme le Bitcoin pourraient poser une menace pour la stabilité financière lorsqu'elles seront davantage utilisées, a estimé Randall Quarles, un des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed).

M. Quarles a récemment pris ses fonctions au sein de la Fed en tant que vice-président chargé de la supervision financière et ses remarques interviennent alors que le Bitcoin vient de battre record sur record pour dépasser les 11.000 dollars mercredi. Il se stabilisait jeudi en-dessous de 10.000 dollars.

M. Quarles a rappelé qu'en période de tensions financières, la demande de liquidités de la part des acteurs financiers augmentait fortement et que le comportement des devises numériques dans de telles circonstances était encore une inconnue.

"La +devise+, soit l'actif qui sert de base à ces systèmes (monétaires), n'est pas garantie par d'autres actifs sûrs, n'a pas de valeur intrinsèque, n'est pas émise par une institution bancaire régulée et, dans le cas d'espèce, n'est la responsabilité d'aucune institution financière", a souligné M. Quarles dans un discours à Washington.

"Si ces devises numériques ne posent pas de menace majeure à leurs niveaux actuels, des problèmes plus généraux de stabilité financière pourraient se poser si leur utilisation se généralise", a-t-il ajouté.

Si ces devises ne pouvaient pas être échangées contre du dollar ou une autre monnaie de référence à un taux stable lors d'une période de crise, "cela poserait de gros défis au système", a estimé M. Quarles.

Plusieurs places boursières envisagent de créer prochainement des plateformes d'échanges d'instruments financiers à terme (produits dérivés) basés sur le Bitcoin. Selon le Wall Street Journal, la dernière à l'envisager est la Bourse électronique américaine Nasdaq.

Mais sa présidente, Adena Friedman, a indiqué jeudi à la chaîne de télévision financière CNBC qu'aucune décision définitive allant dans ce sens n'avait encore été prise.

"Nous n'avons encore rien annoncé", a-t-elle rappelé. "Je dirai seulement que nous avons un dialogue actif avec de nombreux clients et des partenaires sur ce qu'il sera possible de faire dans la durée", a-t-elle indiqué.

Face à ces fluctuations de cours, la Maison Blanche a indiqué que le conseiller du président pour la Sécurité du territoire (Homeland Security) Tom Bossert surveillait la situation et avait évoqué le sujet lors d'une réunion cette semaine.

"Je sais que c'est quelque chose qu'il surveille", a affirmé jeudi Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...

Publié le 17/07/2018

Le Président du Conseil d'Administration, Pierre de Muelenaere (représentant Pygargue sprl), a été chargé de lui succéder temporairement...

Publié le 17/07/2018

Pierre Barrard assure le leadership en marketing pour l'ensemble du Groupe afin d'anticiper davantage les besoins émergents des clients et marchés...

Publié le 17/07/2018

Grégoire Thibault possède également une expérience dans le financement de projets...