En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
-
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
-
DAX PTS
13 526.13
-
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
+0.05 %

Le BelugaXL, l'avion cargo mastodonte d'Airbus, entre en service

| AFP | 265 | 4.33 par 3 internautes
Un BelugaXL entouré de salariés d'Airbus le 19 juillet 2018, après un test d'environ quatre heures
Un BelugaXL entouré de salariés d'Airbus le 19 juillet 2018, après un test d'environ quatre heures ( ERIC CABANIS / AFP/Archives )

Le premier BelugaXL, un avion cargo aux dimensions démesurées destiné à transporter des pièces d'appareils entre les différents sites de production d'Airbus, est entré en service, a annoncé lundi l'avionneur européen.

Cet appareil, dont la bosse au-dessus du cockpit évoque celle du cétacé, offre une capacité de transport supérieure de 30% à celle de son prédécesseur, le BelugaST. Elle permettra de "soutenir la montée en cadence en cours de la production des programmes d'avions civils", explique Airbus dans un communiqué.

"Avec 63 mètres de long et un diamètre de fuselage de 8 mètres, le BelugaXL possède la plus grande section de soute de tous les avions cargo existants dans le monde", affirme-t-il, précisant qu'il peut transporter deux ailes d'un gros-porteur A350 quand le BelugaST ne pouvait en emporter qu'une.

Dérivé de l'A330-200, il peut transporter 51 tonnes sur 4.000 kilomètres et "sera exploité sur 11 destinations en Europe" entre les différentes usines de l'avionneur en Allemagne, France, au Royaume-Uni ou encore en Espagne.

L'avion, qui avait effectué son premier vol le 19 juillet 2018, a obtenu la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) en novembre à l'issue de 700 heures d'essais en vol.

Il doit être produit à six exemplaires. L'américain Boeing dispose de son côté de quatre exemplaires d'un cargo destiné à usage interne, le Dreamlifter, dérivé du B747-400.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

L'action Qualcomm a bondi vendredi de 4,5% après une recommandation positive de Citi Research.

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…