En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Landes: un élevage de canards en quarantaine, "suspicion" de grippe aviaire

| AFP | 280 | Aucun vote sur cette news
Un élevage de canards dans les Landes, à Benesse-Maremne, le 10 décembre 2015
Un élevage de canards dans les Landes, à Benesse-Maremne, le 10 décembre 2015 ( IROZ GAIZKA / AFP/Archives )

Un élevage de canards des Landes a été placé jeudi en quarantaine dans l'attente d'analyses complémentaires, après que des prélèvements réalisés dans le cadre des nouvelles mesures de biosécurité ont révélé une "suspicion" de grippe aviaire, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Les 1.400 canards "prêts à gaver" d'un éleveur de Saint-Jean-de-Lier, dans le sud des Landes, ont été "confinés" après que des prélèvements réalisés par l'éleveur lui-même ont mis en évidence une "suspicion" de grippe aviaire, a indiqué à l'AFP la préfecture des Landes, confirmant une information de Sud Ouest.

Les canards devant être déplacés vers un centre de gavage, l'éleveur a procédé à un "autocontrôle", selon les nouvelles normes de biosécurité mises en place après les deux vagues d'influenza aviaire des hivers derniers, et qui requièrent des analyses avant chaque mouvement d'animaux.

Conformément à ces nouveaux protocoles, l'élevage a été confiné et l'interdiction de déplacement des palmipèdes a été étendu à 16 communes. Des analyses plus poussées, dont les résultats devraient être connus dans les prochains jours, permettront d'identifier le type de virus en cause.

Début décembre, un virus détecté dans un élevage de canards du Lot-et-Garonne dans le cadre de ces nouvelles mesures s'était finalement révélé faiblement pathogène. Aucun lien n'avait été établi avec les virus hautement pathogènes H5N1 et H5N8 ayant sévi en 2016 et 2017 dans le Sud-Ouest. En l'absence de risque pour la santé humaine, les canards n'avaient pas été abattus.

"Il faut qu'on apprenne à vivre avec ces alertes ponctuelles. Si le virus se révèle faiblement pathogène, c'est plutôt rassurant, cela prouve que le système de détection fonctionne", a déclaré à l'AFP le président du Comité interprofessionnel du foie gras (Cifog), Christophe Barailh.

Après les épizooties des hivers 2015-2016 et 2016-2017, et l'abattage de millions de palmipèdes, la filière mise sur les fêtes de fin d'année 2017 pour se relancer, malgré une production en baisse de 40% par rapport à 2015, dernière année normale de production.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…