En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 832.57 PTS
-0.44 %
4 821.0
-0.52 %
SBF 120 PTS
3 838.23
-0.50 %
DAX PTS
10 856.26
-0.09 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.22 %

Laïta inaugure une nouvelle usine dans les Côtes d'Armor

| AFP | 421 | Aucun vote sur cette news
La nouvelle unité de production de lait infantile de Laïta à Créhen dans les Côtes d'Armor, le 1er décembre 2017
La nouvelle unité de production de lait infantile de Laïta à Créhen dans les Côtes d'Armor, le 1er décembre 2017 ( DAMIEN MEYER / AFP )

La coopérative laitière bretonne Laïta a inauguré vendredi une nouvelle unité de production de lait infantile à Créhen dans les Côtes d'Armor, après trois ans de travaux et 80 millions d'euros d'investissement, ce qui va créer 80 emplois directs.

"La mise en service de cet outil high-tech est une étape essentielle dans le développement international de la huitième entreprise coopérative laitière européenne", a indiqué Laïta dans un communiqué.

Cet ensemble industriel "inspiré des normes pharmaceutiques" dispose d'une tour de séchage de près de 50 mètres de hauteur et d'une capacité de production de 30.000 tonnes de poudre par an, d'un atelier de conditionnement d'une capacité de 15.000 tonnes par an (en boîtes de 400 et 900 grammes), et d'un laboratoire qui réalise les analyses internes, souligne le groupe.

Elle est le prolongement des outils de séchage du groupe à Landerneau (Finistère) et à Ancenis (Loire-Atlantique).

Le développement de lait infantile et de poudre de lait écrémé premium "permet en effet une valorisation de la protéine de lait stable et moins sensible aux variations du marché mondial", assure Laïta.

Cet outil "doit contribuer à la valorisation durable du lait des 3.250 exploitations collectées dans le grand Ouest, au développement des emplois associés, ainsi qu'à la vitalité des territoires breton et ligérien sur lesquels Laïta développe ses activités", ajoute le groupe.

L'intérieur de l'usine de Laïta dans les Côtes d'Armor le 1er décembre 2017
L'intérieur de l'usine de Laïta dans les Côtes d'Armor le 1er décembre 2017 ( DAMIEN MEYER / AFP )

Laïta rappelle que le marché mondial de la nutrition infantile est en croissance, et que l'Asie, dont la Chine, reste le plus gros marché au monde pour le lait infantile en poudre. De plus, la qualité des laits infantiles d'origine européenne, et française en particulier, y est reconnue et recherchée.

Laïta réalise 1,2 milliard d’euros de chiffre d'affaires annuels dont 69% en France, 21% dans l'Union Européenne et 10% dans les pays tiers. Elle collecte 1,5 milliard de litres de lait par an et emploie 2.750 salariés sur 7 sites industriels.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...

Publié le 17/12/2018

Désormais plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico Group chute de 6,24% à 53,80 euros après avoir décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue…