En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

La voiture coûte cher... mais peut aussi rapporter un peu

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
Au péage de Beuzeville, sur l'A13, le 30 novembre 2017
Au péage de Beuzeville, sur l'A13, le 30 novembre 2017 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

"J'avais beaucoup de frais et j'ai cherché tous les moyens pour rentabiliser mes trajets": Depuis deux ans, Claire Barde, 29 ans, transporte systématiquement des passagers quand elle prend sa voiture pour aller dans le Sud.

La jeune femme, qui travaille dans la communication à Paris, fait le trajet Paris-Aix (750 km) au moins une fois par mois, pour retrouver sa région d'origine. Plutôt que de voyager seule et donc assumer seule les coûts, elle propose trois places dans son véhicule sur une plateforme de covoiturage.

Chacun s'acquitte d'environ 50 ou 60 euros, ce qui peut représenter jusqu'à 300 à 400 euros de recettes pour un aller-retour quand la voiture est pleine, de quoi rembourser une grande part des frais d'essence et d'autoroute. "Quand je m'y prends un peu à l'avance, ça arrive", explique-t-elle.

Alors que la hausse du prix des carburants a provoqué en novembre le mouvement de colère des "gilets jaunes", plusieurs start-up de l'économie collaborative rivalisent pour proposer leurs solutions aux problèmes de pouvoir d'achat des automobilistes.

Claire Barde a ainsi découvert il y a six mois qu'elle pouvait encore amortir le coût de sa voiture en y accolant des autocollants publicitaires de différentes marques proposés par la jeune pousse itsmycar. "Cela me rapporte environ 20 à 30 euros par mois en moyenne", confie-t-elle.

Créée en 2016, itsmycar revendique en France 12.000 personnes prêtes à devenir ambassadeur d'une de ses 40 marques clientes en affichant une publicité sur leur véhicule durant plusieurs semaines. L'inscription en ligne est ouverte à tous ceux qui disposent d'une automobile à condition qu'elle soit "propre et en bon état", explique la fondatrice, Sarah Prevot.

Pour ceux qui utilisent leur voiture tous les jours pour aller travailler, partager les trajets quotidiens peut s'avérer très rentable.

Sur l'application BlaBlaLines, "on a 400.000 personnes inscrites depuis mars" 2018, assure Nicolas Brusson, cofondateur de BlaBlaCar, qui revendique le premier rang mondial du covoiturage longue distance et s'est lancé l'an dernier sur les trajets domicile-travail.

Effet "gilets jaunes"

Selon lui, "ça s'accélère en ce moment; il y a un effet carburant évident" depuis le mouvement des "gilets jaunes" qui a mis la question du pouvoir d'achat au cœur de l'actualité, et "beaucoup de gens se disent, +ce n'est pas possible, ça me coûte trop cher+".

Les conducteurs qui acceptent de prendre des passagers sur la route du travail font typiquement des trajets de 20 à 40 km, selon M. Brusson. Un trajet peut rapporter 3 euros. Deux fois par jour, quatre jours par semaine, et quatre semaines par mois, cela peut faire gagner près de 100 euros par mois... "C'est de l'argent qui rentre avec quasiment aucun effort incrémental", souligne-t-il, puisque les personnes font le trajet de toute façon. En outre, le covoiturage réduit le nombre de voitures et la pollution routière.

Outre les passagers, des automobilistes transportent à l'occasion des colis. La start-up Jwebi met en relations voyageurs et expéditeurs qui peuvent négocier le prix de la transaction en fonction du trajet, de la valeur et des dimensions de l'objet.

Mais le véhicule peut aussi rapporter quand on ne l'utilise pas, si on le met à disposition des autres. C'est ce que propose la plate-forme de location entre particuliers Drivy. Elle s'adresse notamment à des citadins ayant une conception utilitariste de leur voiture particulière, prêts à en céder le volant à un inconnu pour mieux entrer dans leurs frais.

A Lyon ou Paris, une petite citadine neuve peut se louer 30 euros par jour en semaine, et plutôt 45 euros le week-end, explique Paulin Dementhon, le directeur général. Sachant que 30% sont versés à Drivy pour les frais de gestion, d'assurance et d'assistance, louer la voiture 10 jours par mois rapporte environ 200 euros à son propriétaire.

"Le coût annuel d'une voiture, c'est 4.000 à 6.000 euros, c'est gigantesque, d'autant plus qu'elle n'est utilisée qu'en moyenne 5% du temps", estime M. Dementhon, qui met aussi en avant l'aspect environnemental. A Paris, 30% de l'espace urbain est occupé par des voitures qui dans 70% des cas font moins d'un trajet par semaine. Avec l'autopartage, "on pourrait gagner 20% d'espace urbain", assure-t-il.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…