En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 378.51 PTS
+0.62 %
4 396.50
+1.22 %
SBF 120 PTS
3 424.75
+0.29 %
DAX PTS
9 815.97
+1.9 %
Dow Jones PTS
22 327.48
+3.19 %
7 876.96
+3.8 %

La voie est libre pour la prise de contrôle d'Altran par Capgemini

| AFP | 523 | Aucun vote sur cette news
Le géant informatique Capgemini peut enfin prendre le contrôle du groupe de technologie Altran, huit mois après l'annonce d'une OPA amicale contrariée par une bronca d'actionnaires minoritaires
Le géant informatique Capgemini peut enfin prendre le contrôle du groupe de technologie Altran, huit mois après l'annonce d'une OPA amicale contrariée par une bronca d'actionnaires minoritaires ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le géant informatique Capgemini peut enfin prendre le contrôle du groupe de technologie Altran, huit mois après l'annonce d'une OPA amicale contrariée par une bronca d'actionnaires minoritaires.

L'Association des actionnaires minoritaires (Adam) de Colette Neuville a été déboutée vendredi par la cour d'appel de Paris de sa demande d'annulation du visa de l'opération, qui avait été délivrée par l'Autorité des marchés financiers.

"C'est une bonne nouvelle pour Capgemini et pour Altran", a déclaré devant des journalistes Paul Hermelin, le président directeur général de Capgemini.

Fort des 54,17% déjà détenus par Capgemini, "nous allons désormais exercer le contrôle d'Altran et ainsi former un groupe de 17 milliards d'euros de chiffre d'affaires et de plus de 270.000 collaborateurs", s'est félicité M. Hermelin.

"Nous allons travailler avec Altran pour voir comment (...) amener chez les clients nos offres conjointes pour une industrie intelligente", a indiqué de son côté Aiman Azzat, le dauphin de Paul Hermelin qui doit prendre en mai la direction générale du groupe.

La bataille boursière n'est toutefois pas encore complètement finie, car Capgemini espère encore augmenter sa participation dans Altran.

Comme convenu en cas de feu vert judiciaire, Capgemini peut reprendre pour deux semaines son OPA au prix de 14,5 euros l'action, déjà celui en vigueur dans la première phase de l'opération.

"L'évolution des marchés rend cette offre encore plus attractive (...) c'est presque si j'ose dire assez unique" pour les actionnaires qui détiennent encore des titres Altran, a dit Aiman Azzat.

"Le cours de l'action avant l'annonce de notre offre était de 11,47 euros, depuis les cours des sociétés comparables ont baissé de 30%" du fait de la crise du coronavirus, a-t-il rappelé.

Interrogé sur un éventuel espoir de parvenir à rassembler suffisamment de titres pour pouvoir retirer Altran de la cote, Aiman Azzat a indiqué que "rien n'était jamais impossible".

"Ce serait raisonnable, mais tout n'est pas raisonnable dans cette affaire", déclaré de son côté Paul Hermelin.

L'un des principaux opposants à l'OPA, le fonds d'investissement spéculatif Elliott n'a pas réagi après la décision de la cour d'appel de Paris.

Le fonds américain, persuadé d'arriver à obtenir un meilleur prix de Capgemini en contrecarrant son offre, était monté au début de l'année 2020 jusqu'à 14% du capital d'Altran.

Réviser la réglementation des OPA

Mais Colette Neuville, la présidente de l'Adam, a en tout cas reconnu vendredi que les actionnaires d'Altran avaient désormais intérêt à apporter leurs titres.

"Dans cette atmosphère de krach boursier, je pense que les actionnaires ont intérêt à apporter leurs titres" à Capgemini, a-t-elle déclaré à l'AFP.

La présidente de l'Adam a toutefois espéré que l'affaire puisse mener à une révision de la réglementation actuelle sur les OPA, notamment en ce qui concerne les expertises indépendantes sur la valeur de la société cible.

"C'est quand même mieux quand il y a un dialogue contradictoire" entre deux experts, a-t-elle déclaré.

Capgemini, mastodonte français des services informatiques, cherche dans Altran les compétences technologiques et industrielles qui lui manquent pour se positionner idéalement sur les futurs et énormes marchés de la numérisation de l'industrie.

Capgemini a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 14,13 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 32% en Amérique du Nord.

Altran, de son côté, a réalisé 3,22 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2019.

Le mariage de ces deux champions internationaux permettra de créer un groupe figurant parmi les cinq premiers mondiaux du secteur, selon Capgemini.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/03/2020

Avec un chiffre d'affaires de 8,8 millions d'euros (7,5 ME en 2018), l'exercice 2019 se termine par une nouvelle progression de +19% de l'activité, dont 23% sur les ventes de produits raffinés....

Publié le 30/03/2020

Un communiqué sera diffusé ultérieurement pour informer des dispositions qui seront prises pour la tenue de l'Assemblée, le paiement du dividende ainsi que les autres résolutions soumises au…

Publié le 30/03/2020

Le bilan d'Exel Industries est solide et à ce stade, ses lignes de crédit sont suffisantes pour couvrir ses besoins additionnels...

Publié le 30/03/2020

Suite à l'intégration d'un résultat exceptionnel et d'une charge d'impôt de 1,9 ME, y compris impôts différés, le résultat net d'EasyVista s'établit à +5,61 ME...

Publié le 30/03/2020

"L'absence de visibilité sur le calendrier de sortie de cette crise sanitaire nous conduit à suspendre notre guidance", indique L'Oréal...