En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 365.35 PTS
-0.61 %
5 361.50
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 293.79
-0.62 %
DAX PTS
12 520.76
-0.32 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.171
-0.05 %

La SNCF propose de créer une nouvelle entreprise publique pour les gares

| AFP | 277 | Aucun vote sur cette news
Les 3.000 gares françaises sont actuellement gérées par Gares & Connexions, une branche de SNCF Mobilités
Les 3.000 gares françaises sont actuellement gérées par Gares & Connexions, une branche de SNCF Mobilités ( BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives )

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a déclaré jeudi que la création d'une "société publique des gares" serait "la solution la plus raisonnable" en prévision de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs.

Les 3.000 gares françaises sont actuellement gérées par Gares & Connexions, une branche de SNCF Mobilités, l'actuel monopole public des trains de voyageurs (TGV, TER, Intercités), mais "ce n'est pas possible avec l'ouverture à la concurrence", a rappelé M. Pepy lors d'une audition devant la commission des affaires européennes de l'Assemblée nationale.

"Il y aurait conflit d'intérêt potentiel", a expliqué Patrick Jeantet, président de SNCF Réseau, gestionnaire public du réseau ferré. Le gendarme du rail, l'Arafer, avait en effet pointé en juillet 2016 des "risques d'atteinte à la concurrence" et considéré que "le maintien de la situation actuelle (...) n'est pas envisageable".

Pour garantir "une indépendance réelle du gestionnaire des gares", le régulateur a préconisé la création d'une filiale de SNCF Réseau, tandis qu'un rapport parlementaire a estimé en novembre qu'un transfert pur et simple au gestionnaire du réseau serait "une configuration idéale".

Les dirigeants de la SNCF ne sont toutefois pas favorables à ce rattachement. "Les gares, c'est à la fois du béton et des clients (...) Les mettre du côté de l'infrastructure risque de passer sous silence la dimension client", a justifié M. Pepy.

"Notre sentiment, c'est que la solution la plus raisonnable est celle qui existe dans beaucoup de pays: il faut faire une société publique des gares", a-t-il ajouté.

Pour M. Jeantet, l'avenir de Gares & Connexion se limite à deux options, "soit faire un troisième EPIC (établissement public industriel et commercial, comme Mobilités et Réseau), soit le mettre dans Réseau".

Le deuxième scénario "a cet inconvénient qu'on aurait deux stratégies en parallèle à développer", a estimé le patron de Réseau, précisant que sa priorité est "la rénovation et la modernisation" des voies ferrées, alors que Gares & Connexions fait "un métier différent".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Par l'intermédiaire d'une filiale britannique

Publié le 23/07/2018

Le titre poursuit sa phase de rebond technique. Du côté des indicateurs, la moyenne mobile à 20 séances se retourne à la hausse sous les cours tandis que le RSI est bien orienté au-dessus des…

Publié le 23/07/2018

Une aventure boursière peu concluante

Publié le 23/07/2018

Navya révise à la baisse la fourchette indicative de prix de son introduction en Bourse (IPO). Ainsi, le spécialiste des véhicules autonomes donne dorénavant une fourchette comprise entre 7 et 9…

Publié le 23/07/2018

Les investisseurs font la fine bouche après les annonces...