En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 784.36 PTS
-0.55 %
4 774.00
-0.76 %
SBF 120 PTS
3 804.56
-0.74 %
DAX PTS
10 830.03
-0.93 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.139
-0.07 %

La Russie veut proposer des sorties dans l'espace aux touristes

| AFP | 355 | Aucun vote sur cette news
Une fusée russe Soyouz MS-07 transportant trois cosmonautes décolle du cosmodrome de Baïkonour en direction de la Station spatiale internationale, le 17 décembre 2017
Une fusée russe Soyouz MS-07 transportant trois cosmonautes décolle du cosmodrome de Baïkonour en direction de la Station spatiale internationale, le 17 décembre 2017 ( Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives )

La Russie veut proposer aux touristes des sorties dans l'espace d'ici à quelques années, espérant fixer un prix inférieur à 100 millions de dollars et des voyages "confortables", a assuré jeudi un responsable du secteur spatial russe.

"Nous discutons de la possibilité de faire effectuer aux touristes des sorties dans le cosmos", a annoncé Vladimir Solntsev, directeur de l'entreprise publique russe Energia, qui conçoit et développe des véhicules spatiaux, au quotidien russe Komsomolskaïa Pravda.

"Les études de marché l'ont confirmé: il y a des gens qui sont prêts à payer pour cela (...) jusqu'à 100 millions de dollars", a-t-il affirmé, ajoutant que "pour le premier touriste, ce sera peut-être moins cher".

L'entreprise Energia, qui conçoit les vaisseaux Progress et les fusées Soyouz les emportant vers la Station spatiale internationale (ISS), est en train de construire un nouveau module pour cette station, le NEM, et s'apprête à réaliser un module similaire, le NEM-2, pour accueillir les touristes, selon M. Solntsev.

Le NEM-2, dont le nom est provisoire, "est un module pour 4-6 personnes. Il y aura des cabines confortables, deux toilettes, internet. En gros, ce sera aussi confortable que cela puisse l'être dans l'espace", a indiqué M. Solntsev, assurant que l'avionneur américain Boeing était "intéressé" par un partenariat sur ce projet.

Cinq à six touristes pourront effectuer ces sorties dans l'espace lors de séjours de dix jours maximum dans l'espace, selon le patron d'Energia, sans donner de dates précises.

Secteur en plein développement, le tourisme spatial reste pour l'instant l'apanage d'entreprises occidentales, comme l'américaine Virgin Galactic qui a dévoilé en 2016 son avion suborbital SpaceShipTwo, assurant compter déjà 650 clients pour de futurs périples.

La Russie, dont les fusées Soyouz sont les seules à pouvoir acheminer et rapatrier les équipages de l'ISS, a envoyé dans l'espace en 2009 le milliardaire canadien Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, qui a passé près de deux semaines à bord de la Station internationale.

Elle devait faire effectuer à une touriste britannique, la chanteuse Sarah Brightman, un voyage dans l'espace en septembre 2015. Mme Brightman l'avait finalement reporté sine die pour "des raisons familiales".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Hier soir, la biotech française Nanobiotix a révélé son intention de s'introduire à la Bourse de New York. Elle a soumis, confidentiellement un projet de document d'enregistrement (Form F-1)…

Publié le 17/01/2019

Les résultats de la première étude chez l'homme d'une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La…

Publié le 17/01/2019

Alcoa perdait 1,6% hier après bourse à Wall Street...

Publié le 17/01/2019

Société Générale a publié ce matin un communiqué révélant que l'environnement difficile sur les marchés de capitaux mondiaux devrait entraîner une baisse des revenus des Activités de…

Publié le 17/01/2019

Avec la STEG