En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 912.96 PTS
+0.07 %
4 895.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
3 897.80
-0.10 %
DAX PTS
10 932.92
+0.03 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.07 %

La réforme fiscale, "cadeau de Noël" pour la classe moyenne, selon Trump

| AFP | 432 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump s'exprime devant la presse sur les pelouses de la Maison Blanche à Washington avant son départ pour Camp David, le 16 décembre 2017
Donald Trump s'exprime devant la presse sur les pelouses de la Maison Blanche à Washington avant son départ pour Camp David, le 16 décembre 2017 ( NICHOLAS KAMM / AFP )

Le président américain Donald Trump a assuré samedi que la vaste réforme fiscale qui devrait être adoptée la semaine prochaine par le Congrès constituerait "un cadeau de Noël" pour la classe moyenne.

"Cela va être l'un des plus beaux cadeaux de Noël qui soit pour les habitants de ce pays qui ont des revenus se situant au milieu de l'échelle", a déclaré M. Trump avant son départ pour Camp David où il doit passer le weekend.

Estimant que cette réforme serait une excellente nouvelle pour l'emploi, il a jugé qu'elle était indispensable pour faire franchir un palier à la croissance américaine.

"L'économie est désormais à 3% (de croissance). Personne ne pensait qu'on serait à ce niveau. Je pense qu'on peut monter à 4, 5 voire même 6% à terme", a-t-il déclaré.

Interrogé sur l'accroissement de la dette publique que cette réforme entraînera, le président américain s'est voulu rassurant, mettant en avant les recettes supplémentaires qui seraient générées en cas d'accélération de la croissance.

Selon le texte final, qui devrait être voté par les deux chambres en début de semaine prochaine, l'impôt fédéral sur les sociétés baissera passera de 35% à 21% et le taux maximal de l'impôt sur le revenu sera réduit de 39,6% à 37%, le nombre de tranches restant inchangé.

L'opposition démocrate, minoritaire au Congrès, n'a eu de cesse de dénoncer un projet de loi profitant d'abord aux entreprises et aux contribuables les plus fortunés.

Le vote de cette loi, très attendu dans le camp républicain, serait la première grande réforme du 45e président des Etats-Unis, près d'un an après son arrivée au pouvoir.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

La compagnie aérienne caribéenne Bahamasair a signé un contrat de maintenance globale (GMA) de trois ans avec ATR, une coentreprise à parts égales entre Airbus et Leonardo. Le GMA couvre…

Publié le 13/12/2018

Plastic Omnium s’offre un bol d’air frais aujourd’hui en Bourse, à la faveur d’un gain de 4,59% à 20,15 euros. A l’occasion de sa journée Investisseurs, l’équipementier automobile…

Publié le 13/12/2018

Metro perd 8,60% à 12,25 euros après avoir dévoilé un résultat opérationnel annuel plus faible que prévu. Sur l’exercice 2017/2018, clos fin septembre, le distributeur allemand a affiché un…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 13 décembre 2018 par l'AMF, la société Invesco Ltd...

Publié le 13/12/2018

Oceasoft perd 4,26% à 0,9 euros après avoir reçu récemment de l'administration fiscale un avis de vérification de comptabilité portant notamment sur les déclarations relatives au crédit…