5 541.99 PTS
+0.28 %
5 546.0
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 432.20
+0.27 %
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 140.81
+0.26 %
6 885.05
+0.74 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La réforme de l'apprentissage et de la formation la plus attendue des Français

| AFP | 197 | Aucun vote sur cette news
Un jeune apprenti plombier à Arras, en septembre 2014
Un jeune apprenti plombier à Arras, en septembre 2014 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

La réforme de l'apprentissage, de la formation et de l'assurance chômage est la plus attendue par les Français, mais la confiance reste limitée dans la capacité de l'exécutif de mener à bien les réformes, selon un sondage Elabe diffusé lundi.

Cité en premier par 29% des personnes interrogées, le chantier apprentissage-formation-assurance chômage devance la réforme du droit d'asile et de l'immigration (14%) et la révision constitutionnelle (dose de proportionnelle aux législatives, diminution du nombre de parlementaires...) (14%).

Viennent ensuite la réforme du logement (construction, APL...) (12%) et celle "sur la croissance et transformation des entreprises" (9%), selon cette enquête pour BFMTV. Trois réponses étaient possibles. La lutte contre les "fake news" sur internet, auxquelles Emmanuel Macron veut s'attaquer, n'est citée en première que par 1% des personnes interrogées.

Sur tous ces sujets, les Français sont partagés sur la capacité du chef de l'Etat et du Premier ministre Edouard Philippe de mener les réformes à bien. 57% leur font confiance pour la réforme de l'apprentissage-formation-assurance chômage et 54% pour la croissance-transformation des entreprises.

Mais ce n'est le cas que de moins de la moitié d'entre eux à propos des autres chantiers : réforme du logement (49%), réforme constitutionnelle (45%) ou du droit d'asile et de l'immigration (44%).

Enfin, près d'un Français sur deux (47%) souhaite qu'Emmanuel Macron et son gouvernement continuent "dans la même direction" en 2018, 31% souhaitent une politique "plus à gauche" et 21% "plus à droite".

Jean-Luc Mélenchon (16%), Nicolas Hulot et Marine Le Pen (15%) arrivent en tête des personnalités que les Français souhaitent "voir jouer un rôle plus important" (trois réponses possibles).

Enquête réalisée en ligne les 5 et 6 janvier auprès de 1.001 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Oeneo a accéléré sa croissance au troisième trimestre 2017-2018 pour atteindre un chiffre d'affaires de 61,5 millions d'euros, en hausse de 11,8% (+12,7% à taux de change constants). Après 9…

Publié le 22/01/2018

      EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356       MISE A…

Publié le 22/01/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 22/01/2018

Prismaflex a fait état d’un chiffre d’affaires de 15,50 millions d’euros au titre du troisième trimestre de son exercice 2017/2018 (clos à fin décembre). Ce chiffre laisse apparaître une…

Publié le 22/01/2018

Axa a annoncé avoir conclu un accord afin d’acquérir Maestro Health, Inc, une société américaine de gestion numérique des couvertures de santé. Le montant de la transaction s’élèverait à…

CONTENUS SPONSORISÉS