En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-1.30 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-1.36 %
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
-0.72 %

La production mondiale de vin en net rebond en 2018, après une année catastrophique

| AFP | 189 | Aucun vote sur cette news
La production mondiale de vin va connaître un rebond spectaculaire en 2018
La production mondiale de vin va connaître un rebond spectaculaire en 2018 ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Après une année 2017 cataclysmique, la production mondiale de vin va connaître un rebond spectaculaire en 2018, année nettement plus clémente pour les vendanges de la plupart des grands pays producteurs, selon des estimations de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Avec 282 millions d'hectolitres (M/hl) attendus, la production viti-vinicole 2018, en hausse de 31 M/hl, sera même "l'une des plus hautes depuis 2000", note l'OIV dans un communiqué dont l'AFP a pris connaissance lundi.

Dans l'ensemble de l'Union européenne, "la vendange sera supérieure de 19% par rapport aux niveaux de l'année dernière", indique l'OIV, qui avance le chiffre de 168,4 M/hl (+27,2 M/hl).

L'Italie (48,5 M/hl), la France (46,4 M/hl) et l'Espagne (40,9 M/hl) enregistrent des niveaux de production très élevés, en ligne avec les derniers bons millésimes en termes de volumes.

En 2017, ces trois pays, plus gros producteurs de vin du monde, avaient fait les frais d'aléas climatiques désastreux : aux gels de printemps qui avaient affecté les vignobles avait succédé un été sec qui avait donné de petits raisins et donc moins de jus.

La France avait ainsi connu sa plus mauvaise année depuis 1945.

Production de vin en net rebond
Production de vin en net rebond ( / AFP )

L'Allemagne (9,8 M/hl), la Roumanie (5,2 M/hl), la Hongrie (3,4 M/hl) et l'Autriche (3,0 M/hl) prévoient eux aussi des récoltes dépassant leur moyenne quinquennale.

A l'inverse, le Portugal (5,3 M/hl), touché par l'humidité et les champignons (mildiou et oïdium), et la Grèce (2,2 M/hl) voient leur production régresser par rapport à 2017, indique l'OIV.

Les producteurs de vins du nouveau monde ont connu des fortunes diverses : avec 23,9 M/hl vinifiés, en baisse de 2% par rapport à 2017, les États-Unis maintiennent leur statut de quatrième producteur mondial.

Plus au Sud, Chili (+36%) et Argentine (+23%) connaissent des rebonds spectaculaires de leur production, avec respectivement 12,9 et 14,5 M/hl. Au Brésil, en revanche, la production est en baisse (-17%), mais reste à des niveaux élevés pour le pays (3 M/hl).

Chez d'autres grands producteurs, la production est également attendue en baisse.

En Afrique du Sud, "la sécheresse a fortement impacté la production 2018", qui est en recul de 12% à 9,5 M/hl.

En Australie, après les deux récoltes très élevées de 2016 (13,1 M/hl) et de 2017 (13,7 M/hl), la production 2018 (12,5 M/hl) enregistre un recul de 9%. A l'inverse, la Nouvelle-Zélande, en progression, connaît la troisième production la plus élevée enregistrée dans ce pays, avec 3 M/hl.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...