En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 921.35 PTS
+0.34 %
5 918.50
+0.3 %
SBF 120 PTS
4 650.84
+0.23 %
DAX PTS
13 191.29
+0.08 %
Dow Jones PTS
27 781.96
-0.01 %
8 257.83
+0. %
1.103
+0.05 %

La privatisation de la FdJ lancée le 7 novembre annonce Le Maire

| AFP | 2800 | 4 par 3 internautes
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire le 3 octobre 2019 à Paris
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire le 3 octobre 2019 à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La privatisation de la Française des jeux (FdJ) sera lancée à partir du 7 novembre, annonce le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans le Journal du dimanche, en souhaitant qu'elle attire de nombreux actionnaires individuels.

"Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actions FdJ entre le 7 et le 20  novembre. Je souhaite que cette privatisation soit un succès populaire et que le plus grand nombre y participe", déclare-t-il dans un entretien au journal à paraître dimanche.

L'Etat contrôle actuellement 72% de l'entreprise mais le Parlement français a définitivement adopté en avril la loi Pacte, qui autorise le transfert au privé de la majorité du capital de la FdJ, tandis que l'Etat restera actionnaire minoritaire à hauteur de 20% au minimum.

Le gouvernement souhaite tirer "plus d'un milliard d'euros" de cette privatisation, a indiqué récemment la PDG de l'opérateur Stéphane Pallez.

Mais Bruno Le Maire a refusé de fixer un chiffre: "donner un objectif revient à fixer une limite, et je ne veux pas fixer de limite à notre ambition".

"Pour les particuliers, sous réserve de validation par l’Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour dix actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois. Je souhaite par ailleurs qu’une décote de 2 % sur le prix de l’action achetée soit appliquée", détaille-t-il par ailleurs.

Le vaste programme de cessions d'actifs auquel la loi Pacte ouvre la voie vise à alimenter un fonds de 10 milliards d'euros consacré à l'innovation: si le projet de privatisation du gestionnaire des aéroports de Paris (Groupe ADP) se heurte à un référendum d'initiative partagée, le processus suit normalement son cours pour la FdJ, deuxième loterie européenne et quatrième mondiale.

"L'État conservera l'intégralité des recettes fiscales et sociales versées par la FdJ, soit 3,5 milliards d’euros. Ce montant pourra augmenter si l’entreprise croît", souligne Bruno Le Maire.

Concernant ADP, en revanche, "aucune décision ne sera prise avant la fin du processus" de référendum, indique-t-il.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2019

Les marchés européens voient leurs gains se réduire à l'approche de la mi-séance dans le sillage des futures sur indices américains. Pour autant, les investisseurs semblent garder espoir d'une…

Publié le 15/11/2019

Vallourec chute de plus de 7% à 2,41 euros malgré des résultats trimestriels en amélioration. Les investisseurs prennent prétexte de l'absence de prévisions chiffrées pour prendre leurs…

Publié le 15/11/2019

Amazon va contester l’attribution à Microsoft d’un contrat de cloud computing, baptisé JEDI, d’une valeur de 10 milliards de dollars par le ministre américain de la Défense alors qu’il…

Publié le 15/11/2019

Après les bons chiffres à fin septembre

Publié le 15/11/2019

Vallourec abandonne 8,3% désormais à 2,386 euros, cédant aux prises de bénéfices dans un marché animé représentant déjà plus de 3% du capital, au...