5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
-
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La plus grande banque australienne assignée pour blanchiment

| AFP | 238 | Aucun vote sur cette news
S'il est reconnu coupable, le géant bancaire pourrait se voir infliger une amende considérable
S'il est reconnu coupable, le géant bancaire pourrait se voir infliger une amende considérable ( PETER PARKS / AFP/Archives )

Le service du renseignement financier australien a assigné en justice jeudi la plus grande banque du pays, l'accusant de violations "graves" et généralisées des lois contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Austrac a expliqué qu'il assignait la Commonwealth Bank devant la Cour fédérale pour avoir contrevenu aux lois 53.700 fois, en particulier avec ses automates de dépôts d'espèces.

S'il est reconnu coupable, le géant bancaire pourrait se voir infliger une amende considérable.

En mars, le géant du jeu Tabcorp avait été condamné à 45 millions de dollars australiens d'amende (32 millions d'euros), la plus importante amende civile de l'histoire des entreprises australiennes, pour avoir enfreint la loi à 108 reprises.

"En échouant à mettre en place des contrôles et systèmes adéquats contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, les entreprises risquent d'être utilisées à des fins criminelles", a déclaré dans un communiqué le président par intérim d'Austrac Peter Clark.

La banque est accusée d'avoir omis de fournir à Austrac 53.506 rapports sur des transactions en liquide portant sur plus de 10.000 dollars australiens dans les automates entre novembre 2012 et septembre 2015, pour une valeur totale de 624,7 millions de dollars australiens.

La Commonwealth est aussi accusée de ne pas avoir signalé en temps et en heure, voire pas du tout, des transactions financières douteuses pour 77 millions de dollars australiens. Elle n'a pas mis en place de surveillance de certains clients même après avoir été alertée de la possibilité de blanchiment, affirme également Austrac.

La Commonwealth a déclaré dans un communiqué avoir eu des discussions avec le service de renseignement "pendant une longue période et avoir coopéré complètement" avec lui.

"Chaque année, nous signalons plus de quatre millions de transactions à Austrac afin d'identifier et de combattre toute activité suspecte, aussi rapidement et efficacement que possible".

"Nous passons en revue nos procédures et en aurons davantage à dire sur les accusations spécifiques en temps voulu", a ajouté la banque.

Dans les échanges de l'après-midi, l'action de la banque perdait 0,37% à la Bourse de Sydney, à 83,92 dollars australiens.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS