En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 777.23 PTS
+0.49 %
4 776.5
+0.48 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.25 %

La plate-forme Lyft lève un milliard de dollars

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Voiture avec chauffeur, avec son système de lien à la plate-forme Lyft, le 31 janvier 2017 à San Francisco, en Californie
Voiture avec chauffeur, avec son système de lien à la plate-forme Lyft, le 31 janvier 2017 à San Francisco, en Californie ( Kelly Sullivan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

La société américaine de location de voitures avec chauffeur Lyft a levé un milliard de dollars lors d'un tour de table mené par le fond d'investissement d'Alphabet, la maison mère de Google, a annoncé jeudi le concurrent d'Uber.

Avec cette levée de fonds, Lyft est désormais valorisée à 11 milliards de dollars, précise l'entreprise au logo rose, encore loin de quelque 70 milliards de valorisation du leader du marché Uber.

Lyft, qui n'est présent qu'aux Etats-Unis, a levé cette somme auprès de CapitalG, ex-Google Capital, qui investit dans de jeunes pousses des nouvelles technologies.

"2017 a été une année importante pour Lyft. Ce mois-ci, nous avons réalisé notre 500 millionième course et nos services sont désormais disponibles à 95% de la population américaine, contre 54% au début de l'année", écrit Lyft sur son blog officiel.

Lyft continue discrètement son expansion sur le marché américain tandis que son grand rival Uber défraye régulièrement la chronique: pertes financières, accusations de harcèlement sexuel, enquêtes judiciaires (soupçons de corruption, de vols de technologies, d'utilisation de logiciel espion...), conflits avec les autorités de plusieurs pays...

Lyft a déjà partie liée avec Alphabet au travers d'un partenariat avec sa filiale Waymo, qui met au point des voitures autonomes.

"Moins de 5% des distances parcourues aux Etats-Unis se font via un service de location de voitures avec chauffeur. Cela créé des opportunités énormes", fait valoir Lyft.

Le secteur attire en effet les investisseurs. Et Alphabet avait déjà investi dans Uber aux débuts de ce dernier qui est sur le point de finaliser un investissement --situé autour d'un milliard de dollars également-- venant du groupe japonais Softbank.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Les marchés actions européens sont attendus proches de l’équilibre. Comme les Bourses américaines, ils devraient être pénalisés par le recul des cours de l’or noir. Dans tous les cas, les…

Publié le 19/12/2018

A compter du 1er janvier 2019, Hervé Montégu est nommé Directeur de l'activité Lithium au sein du groupe Eramet. Depuis novembre 2015, il occupait le poste d'Administrateur Directeur Général de…