5 420.58 PTS
+1.33 %
5 414.0
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 799.52
+0.60 %
6 518.01
+0.80 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La Norvège renonce à une "taxe Tesla"

| AFP | 336 | Aucun vote sur cette news
Une Tesla Model S présentée dans un magasin Corte Ingles à Lisbonne, le 1er septembre 2017
Une Tesla Model S présentée dans un magasin Corte Ingles à Lisbonne, le 1er septembre 2017 ( PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP/Archives )

La Norvège, leader mondial de la voiture zéro émission, va renoncer à une "taxe Tesla", mesure contestée qui visait à réduire les avantages fiscaux accordés aux grosses berlines électriques.

Le projet de cette taxe, qui devait être appliquée en 2018, a été enterré après un compromis budgétaire entre le gouvernement de droite et ses alliés de centre-droit, présenté mercredi soir.

"C'est un jour de joie", s'est félicitée Christina Bu, secrétaire générale de l'Association de la voiture électrique.

Gros producteur d'hydrocarbures, la Norvège a pourtant mis en place de nombreuses mesures incitant à l'achat de voitures électriques: celles-ci bénéficient notamment d'une fiscalité quasi nulle, rendant leur prix d'achat très compétitif.

Résultat: les voitures zéro émission représentent plus de 20% des nouvelles immatriculations, une part sans équivalent dans le monde.

Dans son projet de loi de finances, le gouvernement avait cependant proposé en octobre de supprimer une des exemptions fiscales pour les voitures électriques de plus de 2 tonnes.

Aussitôt surnommée "taxe Tesla", car elle touchait en premier lieu les luxueux modèles du constructeur américain, la proposition aurait renchéri le prix d'achat d'une Tesla X neuve d'environ 70.000 couronnes (7.500 euros).

Allié essentiel du gouvernement minoritaire, le parti Libéral s'y opposait, faisant notamment valoir qu'un accord de 2015 prévoyait le maintien des exemptions fiscales jusqu'en 2020.

La Norvège s'est fixé un objectif ambitieux: dès 2025, toutes les voitures neuves vendues sur son sol devront être zéro émission.

Alimenté par une électricité propre d'origine presque totalement hydraulique, le pays n'a pas d'autre choix que de se concentrer sur le secteur des transports s'il veut atteindre ses objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

Publié le 18/12/2017

OneOS6 gère des services physiques ou virtuels, voix et données, en fournissant à la fois des PNF...

CONTENUS SPONSORISÉS