5 390.63 PTS
-1.10 %
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 278.48
-

La nomination du vice-président de la BCE approuvée de justesse par les eurodéputés

| AFP | 406 | Aucun vote sur cette news
Luis de Guindos lors de son discours de passation de pouvoir à son remplaçant comme ministre de l'Economie espagnol Roman Escolano à Madrid le 9 mars 2018
Luis de Guindos lors de son discours de passation de pouvoir à son remplaçant comme ministre de l'Economie espagnol Roman Escolano à Madrid le 9 mars 2018 ( JAVIER SORIANO / AFP )

Les eurodéputés ont approuvé mercredi, à une très courte majorité, la nomination à la vice-présidence de la Banque centrale européenne (BCE) de l'Espagnol Luis de Guindos, sur fond de critiques sur la procédure de désignation.

Seul candidat en lice, le ministre de l'Economie espagnol sortant a reçu le vote favorable de 331 députés européens, réunis en session plénière à Strasbourg. Mais 306 ont voté contre et 64 se sont abstenus.

Les députés ont "exprimé des préoccupations concernant l'équilibre entre les femmes et les hommes, la procédure de sélection, le calendrier de la nomination et l'indépendance politique", explique le Parlement dans un communiqué.

Ayant néanmoins refusé à la majorité une demande de report du vote, les députés souhaitent que le Conseil de l'UE "ouvre un dialogue avec le Parlement sur les possibilités d'améliorer la procédure en vue des nominations futures".

Déjà lors du vote de la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement fin février, les avis sur la nomination de Luis de Guindos avaient été partagés, puisque 27 députés avaient voté en faveur, mais 14 étaient contre et 13 s'étaient abstenus.

Le 7 mars, le conseil des gouverneurs de la BCE, dont le directoire de six membres ne compte qu'une femme, n'a émis "aucune objection" à la candidature de Luis de Guindos, pour succéder à l'actuel vice-président, le Portugais Vitor Constancio.

L'Espagnol, déjà remplacé par Madrid au ministère de l'Economie par Roman Escolano, devrait désormais être officiellement nommé par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, au cours d'un sommet les 22 et 23 mars à Bruxelles.

Il devrait entrer en fonction à Francfort le 1er juin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...