5 289.86 PTS
-
5 259.5
-
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La mondialisation est une "tendance historique irréversible" (président chinois)

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
Le président chinois Xi Jinping à son arrivée à l'aéroport de Danang (Vietnam), le 10 novembre 2017, pour assister au sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique (Apec)
Le président chinois Xi Jinping à son arrivée à l'aéroport de Danang (Vietnam), le 10 novembre 2017, pour assister au sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique (Apec) ( Ye Aung Thu / AFP )

La mondialisation est une "tendance historique irréversible", a estimé vendredi le président chinois Xi Jinping, qui s'exprimait juste après le président américain Donald Trump au sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique (Apec), à Danang au Vietnam.

Les échanges doivent être repensés pour être "plus ouverts, plus équilibrés, plus équitables et bénéfiques pour tous", a-t-il expliqué, se plaçant en nouveau champion du libre-échange.

Quelques minutes auparavant, sur la même scène, le président américain avait assuré que son pays "ne tolèrerait plus" les échanges inéquitables, se déclarant être prêt à se battre pour "L'Amérique d'abord", son slogan de campagne.

"Nous ne laisserons plus les Etats-Unis se faire abuser", a-t-il martelé devant des dirigeants de l'Asie-Pacifique encore sous le choc du retrait abrupt des Etats-Unis de l'accord de libre-échange Asie-Pacifique (TPP).

Vu comme un contrepoids à l'influence grandissante de la Chine, ce traité avait été signé en 2015 après d'âpres négociations par 12 pays d'Asie-Pacifique représentant 40% de l'économie mondiale.

"Nous devrions soutenir le libre-échange et pratiquer un régionalisme ouvert pour permettre aux pays en développement de tirer davantage profit du commerce et des investissements internationaux", a de son côté poursuivi le président chinois.

Sorti renforcé du dernier congrès du Parti communiste, Xi Jinping est vu comme le dirigeant le plus fort depuis des décennies, à la tête d'un pays qui se voit en puissance montante à même d'ébranler la domination américaine.

La Chine a d'ailleurs annoncé vendredi élargir l'accès des entreprises étrangères à son secteur financier, mettant fin à des restrictions vivement critiquées par les partenaires de Pékin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS