En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
+0.00 %
4 859.0
-0.61 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.135
-0.09 %

La Mairie de Paris veut réencadrer les loyers

| AFP | 284 | Aucun vote sur cette news
Ian Brossat, adjoint au logement de la mairie de Paris, le 26 août 2018 à Angers
Ian Brossat, adjoint au logement de la mairie de Paris, le 26 août 2018 à Angers ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP )

La mairie de Paris veut rétablir l'encadrement des loyers et instituer un système d'achats de logements limités dans le temps, affirme Ian Brossat, adjoint d'Anne Hidalgo chargé du logement.

"Les Parisiens sont étranglés par les prix de l'immobilier. Depuis que l'encadrement des loyers a été annulé par le tribunal administratif en novembre  2017 (décision confirmée en appel en juin  2018), la situation s'est très largement dégradée pour les locataires", affirme Ian Brossat, également tête de liste PCF aux élections européennes de mai, dans le Journal du Dimanche.

Selon lui, la suppression de l'encadrement des loyers a fait perdre en moyenne 1.500  euros sur une année aux locataires parisiens.

La Mairie compte sur l'application de la loi Élan, "qui réintroduit la possibilité pour certaines communes au marché locatif tendu de mettre en place" l'encadrement des loyers.

Le prochain Conseil de Paris devrait valider la mesure le 11 décembre. Mais il faudra ensuite que le préfet d'île-de-France prenne un arrêté établissant un prix plafond au mètre carré. Et surtout, il faudra attendre que le gouvernement publie les décrets d'application de la loi Élan, admet-il.

Autre mesure "choc", selon lui: la création d'un Organisme de foncier solidaire (OFS) "qui permettra aux classes moyennes d'accéder à la propriété à un prix deux à trois fois en dessous de ceux du marché", soit entre 2.000 et 4.900 euros le mètre carré dans Paris.

"L'idée de l'OFS que nous allons créer est de dissocier le foncier du bâti", explique-t-il. Un système existant déjà dans d'autres pays comme la Grande-Bretagne.

L'OFS restera propriétaire du terrain et seul le bâti sera vendu sur une durée "de 18 à 99 ans, renouvelable". "Le plus souvent, ce sera 99 ans", a-t-il dit.

L'acquéreur paiera en plus un loyer de 2 euros du mètre carré par mois. Et pour accéder au dispositif, le critère de ressources sera proche du barème HLM : "le plafond de revenus correspond à près de 6.000  euros par mois pour une famille avec deux enfants – deux profs en milieu de carrière, par exemple", a-t-il défendu.

L'adjoint au maire assure également qu'un "mécanisme antispéculatif" permettra d'encadrer les prix à la revente.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Date : 12/14/2018Sous-jacent : Cac 40 (ISIN : FR0003500008).Warrant : Warrant Put 80IAB (ISIN : NL0012949382).Échéance : 15/03/2019Prix d'exercice : 4850,0000Point pivot : 4945,00Notre préférence…

Publié le 14/12/2018

    14 décembre 2018       LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH.PA), leader mondial du luxe, et Belmond Ltd (NYSE: BEL), qui détient ou exploite 46 hôtels, trains et…

Publié le 14/12/2018

LVMH serait proche d'un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels de luxe Belmond, selon les informations du Wall Street Journal. Le groupe de luxe français proposerait 25 dollars par action…

Publié le 14/12/2018

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats...