En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 010.98 PTS
-
5 996.50
-
SBF 120 PTS
4 737.33
-
DAX PTS
13 515.75
-0.3 %
Dow Jones PTS
29 186.27
-0.03 %
9 188.57
+0.24 %
1.109
-0.04 %

La justice portugaise ouvre une enquête sur Isabel dos Santos

| AFP | 5216 | 2 par 5 internautes
Isabel dos Santos le 5 février 2018 à Maia, au Portugal
Isabel dos Santos le 5 février 2018 à Maia, au Portugal ( MIGUEL RIOPA / AFP/Archives )

La justice portugaise a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête visant la milliardaire Isabel dos Santos, fille de l'ex-président angolais, à la suite d'une plainte d'une ancienne eurodéputée portugaise qui l'accuse de blanchiment d'argent.

Le parquet général de la République a confirmé à l'AFP avoir reçu une plainte de l'ex-parlementaire socialiste Ana Gomes. "Celle-ci a été transmise pour enquête" au département du ministère public chargé de la grande criminalité financière.

L'hebdomadaire Jornal Economico a rapporté vendredi que Mme Gomes avait transmis en novembre au parquet et aux autorités fiscales des "éléments" qui, selon elle, jettent le doute sur l'origine des fonds investis au Portugal par Isabel dos Santos.

Le mois dernier, un tribunal angolais a annoncé le gel des comptes bancaires et des actifs de la milliardaire, incarnation du népotisme reproché à son père, l'ex-président José Eduardo dos Santos, pendant ses trente-huit ans de règne sur le pays (1979-2017), ancienne colonie du Portugal.

Selon le parquet général angolais, Mme dos Santos et son mari d'origine congolaise, Sindika Dokolo, sont soupçonnés d'avoir détourné un milliard de dollars des groupes publics Sonangol (pétrole) et Sodiam (diamants) au profit de leurs affaires privées.

Nommée "première femme milliardaire d'Afrique" en 2013 par le magazine américain Forbes, Isabel dos Santos détient d'importants actifs au Portugal, dans les télécoms et dans le secteur financier.

La semaine dernière, la Banque du Portugal avait déjà fait savoir qu'elle s'intéresserait à tout "fait nouveau" que pourrait dévoiler la justice angolaise et qui serait susceptible de mettre en cause son éligibilité en tant qu'actionnaire de la banque EuroBic.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Les titres de GE et de Safran, qui fabriquent les moteurs du Boeing 737 MAX ont chuté mercredi, au lendemain d'un nouveau report de la remise en service de l'appareil.

Publié le 22/01/2020

Pour la première fois, Le Bélier est en situation de trésorerie nette positive grâce à un free cashflow largement positif...

Publié le 22/01/2020

Les comptes du 4e trimestre sont ressortis inférieurs aux attentes, le secteur pâtissant d'un tassement des investissements dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Publié le 22/01/2020

Drone Volt aborde l'avenir avec un très grand optimisme...

Publié le 22/01/2020

Cette opération marque le début d'un partenariat stratégique entre Engie et EIYP, dont l'objectif est de renforcer une plateforme solaire en pleine croissance...