En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 592.82 PTS
+0.51 %
4 585.50
+0.44 %
SBF 120 PTS
3 636.86
+0.34 %
DAX PTS
11 588.84
-0.08 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+0. %
1.167
-0.03 %

La Hongrie en pleine forme

| Boursier | 4915 | 5 par 5 internautes

Le Brésil, l'Argentine, la Turquie...

La Hongrie en pleine forme
Credits Reuters

Le Brésil, l'Argentine, la Turquie. La liste des économies dites émergentes qui traversent une mauvaise passe et s'enfoncent dans la crise s'allonge chaque semaine ou presque. A l'inverse, à l'Est de l'Europe, la Hongrie se distingue par son économie fleurissante. Le pays a enregistré au deuxième trimestre sa croissance la plus forte depuis plus de dix ans ! En glissement annuel, le PIB a progressé de 4,8%, soit davantage que la hausse de 4,6% annoncée initialement par le Bureau des statistiques. Conséquence de ce dynamisme, la croissance pourrait dépasser l'objectif de 4,3% fixé par le gouvernement sur l'ensemble de l'année 2018.

L'économie locale, autrefois tirée par l'industrie manufacturière, est désormais portée par la consommation et l'investissement même si le secteur manufacturier est loin d'avoir disparu pour autant. L'industrie automobile est notamment très présente dans le pays qui a intégré l'Union européenne en 2004. L'annonce par BMW, fin juillet, d'un investissement d'un milliard d'euros pour la construction d'une usine géante, est là pour le rappeler. Daimler et Audi ont également des zones de production en Hongrie.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/10/2020

Aubert & Duval pourrait bien tomber dans l'escarcelle de Safran...

Publié le 30/10/2020

LafargeHolcim pointe hausse limitée malgré la présentation de résultats meilleurs qu'attendu au troisième trimestre et le relèvement de sa prévision...

Publié le 30/10/2020

Alphabet, société-mère de Google, a renoué avec la croissance au troisième trimestre après avoir enregistré au trimestre précédent sa première baisse de revenus depuis son entrée en Bourse.…

Publié le 30/10/2020

OSE Immunotherapeutics grimpe de 10,5% à 7,25 euros ce vendredi après avoir présenté des données précliniques d'efficacité d'OSE-230, une thérapie...

Publié le 30/10/2020

En hausse de 2,77% à 25,83 euros, Total signe l'une des meilleures performances du CAC 40, soutenu par une publication trimestrielle solide. Le bénéfice net de la compagnie pétrolière a largement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne