En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 785.5
-0.40 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 393.05
+0.02 %
6 682.26
+1.04 %
1.135
-0.33 %

La Grèce reçoit 15 milliards d'euros, dernier décaissement de l'aide de la zone euro

| AFP | 203 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras à Bruxelles, le 12 juillet 2018
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras à Bruxelles, le 12 juillet 2018 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

La Grèce a reçu lundi un versement de 15 milliards d'euros, dernière tranche de l'aide accordée par ses créanciers de la zone euro pour couvrir ses besoins en financements, a annoncé le patron du Mécanisme européen de stabilité (MES) Klaus Regling.

Le décaissement avait été approuvé par les ministres des Finances de la zone euro lors d'une réunion à Luxembourg le 22 juin.

Cette cinquième et dernière tranche de l'aide financière du MES en faveur de la Grèce prévoit l'affectation de 9,5 milliards d'euros à la réserve de trésorerie de la Grèce et de 5,5 milliards d'euros au service de la dette, a précisé M. Regling dans son communiqué

Après le décaissement, la réserve de trésorerie atteindra environ 24 milliards d'euros, a-t-il précisé. "Cette somme couvrirait environ 22 mois des besoins de financement de la Grèce après la fin du programme le 20 août", a-t-il souligné.

"Dernière étape importante vers l'achèvement du programme le 20 août et le nouveau chapitre qui va s'ouvrir", s'est félicité le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, dans un tweet. "La Grèce a maintenant un fort matelas pour faciliter son retour au financement sur le marché", a-t-il ajouté.

La Grèce doit quitter officiellement la tutelle de ses créanciers --zone euro et Fonds monétaire international (FMI)-- le 20 août prochain pour recommencer à se financer seule sur les marchés, après plusieurs années de profonde récession et trois programmes d'aide.

"L'engagement et le travail acharné du peuple grec portent aujourd'hui leurs fruits. La dernière série de réformes achevées par la Grèce comprenait des actions importantes dans le domaine de la politique fiscale, de la lutte contre l'évasion fiscale, des réformes des recettes publiques et la résolution des prêts non performants", a précisé le directeur général du MES.

"La fin du programme d'aide le 20 août sera une étape importante pour le pays. La Grèce devra maintenant prouver à ses partenaires et aux marchés qu'elle s'est engagée à ne pas inverser les réformes passées et à poursuivre les politiques économiques et budgétaires durables nécessaires à long terme pour devenir une économie robuste qui crée de la croissance et des emplois", a-t-il averti.

Avec les 15 milliards d'euros déboursés lundi, l'aide financière accordée par le MES à la Grèce s'élève à 61,9 milliards d'euros, sur une enveloppe totale du programme pouvant atteindre 86 milliards d'euros.

En huit ans, la Grèce a bénéficié de plus de 273 milliards d'euros d'assistance de la part de ses créanciers, zone euro et Fonds monétaire international (FMI), au cours de trois programmes d'aide.

En contrepartie, les Grecs ont été contraints de mettre en oeuvre plusieurs centaines de réformes, souvent douloureuses, notamment pour assainir leurs finances publiques.

csg-agr/pg

l

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…