En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 870.00
-0.07 %
SBF 120 PTS
3 882.89
-0.15 %
DAX PTS
11 136.20
-0.62 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
-0.00 %

La France veut être "une plate-forme industrielle de référence" pour Agnès Pannier-Runacher

| AFP | 473 | Aucun vote sur cette news
La secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher, à Paris le 26 octobre 2018
La secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher, à Paris le 26 octobre 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

La secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher, a appelé jeudi les industriels à "accélérer" la modernisation de l'appareil productif français pour faire de la France une "plate-forme industrielle de référence" en Europe.

"Le temps est venu d'une nouvelle ère de conquête industrielle", a déclaré la secrétaire d'Etat devant des chefs d'entreprise réunis à l'occasion des Assises de l'industrie de L'Usine nouvelle.

"Je suis très optimiste pour l'industrie", mais "il n'y a plus de temps à perdre", a prévenu Agnès Pannier-Runacher, en soulignant qu'"une grande économie ne pouvait pas être une économie sans industrie".

"Forte de ses atouts, la France doit devenir une des deux plates-formes industrielles de référence en Europe", a affirmé la secrétaire d'Etat.

Elle a rappelé que "l'industrie mondiale s'était extraordinairement modernisée ces dix dernières années" et que "les Français n'avaient pas été les derniers à participer à ce mouvement".

"Il est temps de dire haut et fort que l'industrie française s'est saisie de la révolution numérique", a déclaré Mme Pannier-Runacher.

"Partout sur le territoire nous avons des vitrines de ce que l'industrie 4.0 apporte en matière de compétitivité-coût, de réduction de l'empreinte carbone et de flexibilité de production", a-t-elle ajouté.

Mais "il faut amplifier cet effort pour que des vitrines ne soient pas des exceptions", a-t-elle poursuivi, en appelant les chefs d'entreprise à "transformer sans relâche et avec détermination notre outil industriel". Elle a notamment insisté sur la nécessité d'"accélérer la numérisation des PME".

"L'industrie du futur se dessine maintenant, pas dans dix ans", a-t-elle lancé.

Pour le PDG du groupe Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, la "reconquête" industrielle "nécessite sur le plan fiscal, technologique, logistique, toute une série d'instruments pour renouer avec la compétitivité".

"La France souffre de ce point de vue là et vous avez encore un peu de travail à faire", a-t-il ajouté à l'intention de la secrétaire d'Etat.

M. de Chalendar a affirmé que "l'industrie doit démontrer qu'elle est encore un poumon économique, que la page industrielle du pays n'est pas tournée", alors que "le mot d'industrie est trop souvent associé à des fermetures d'usines".

Le PDG de Saint-Gobain a affiché sa conviction que l'industrie est prête à apporter des solutions aux "grands défis du monde" comme la transition écologique et la croissance de la démographie.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 21/01/2019

Au titre de son troisième trimestre 2018/2019, Oeneo affiche un chiffre d’affaires de 65,7 millions d’euros, en hausse de 15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants). Une…

Publié le 21/01/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 21/01/2019

Soitec a réalisé son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018-2019 (clos fin décembre). Ainsi, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d`affaires…

Publié le 21/01/2019

Le groupe Vicat annonce avoir conclu son accord d’acquisition avec les actionnaires de la société Ciplan (Cimento do Planalto), au Brésil. Dans ce contexte, Vicat détient désormais une…