En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
-
5 903.0
-
SBF 120 PTS
4 629.46
-
DAX PTS
13 221.64
+0.57 %
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0.77 %
1.117
-0.06 %

Privatisation Française des Jeux: l'action fixée à 19,90 euros, 2,1 mds EUR pour l'Etat

| AFP | 858 | 4.80 par 5 internautes
Le siège de la Francaise des Jeux à Boulogne Billancourt, le 7 novembre 2019
Le siège de la Francaise des Jeux à Boulogne Billancourt, le 7 novembre 2019 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

L'action Française des Jeux sera mise sur le marché jeudi au prix de 19,90 euros, soit le haut de la fourchette visée, en raison du fort intérêt des petits et grands investisseurs pour la privatisation qui rapportera 2,1 milliards d'euros à l'Etat.

C'est "un succès spectaculaire", a salué le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire mercredi soir, en dévoilant les détails chiffrés de l'introduction à la Bourse de Paris de l'opérateur de jeux, qui aura lieu jeudi matin.

A l'issue de la période de souscription ouverte le 7 novembre, plus de 11 milliards d'euros d'actions ont été demandés, soit 1,6 milliard en provenance du grand public, et 10 milliards de la part des institutionnels - fonds, entreprises, banques, assurances, etc. - a détaillé M. Le Maire lors d'un point presse à Bercy.

Alors que la fourchette initiale de l'action était comprise entre 16,50 et 19,90 euros, son prix définitif a logiquement été arrêté à 19,90 euros, au vu de l'engouement des investisseurs.

L'opération devrait ainsi valoriser le groupe Française des Jeux dans son ensemble à 3,8 milliards d'euros.

Mercredi soir dans un communiqué, l'Agence des participations de l'Etat (APE), s'est félicitée du "très grand succès de la souscription", mettant notamment en avant "la demande considérable" émanant du grand public, des salariés de la FdJ et des détaillants de son réseau.

Un total de 40,5% des actions mises sur le marché leur reviendra, précise l'APE.

Elle rappelle que l'Etat cède un total de 99,32 millions de titres, "pour un montant brut d'environ 1,888 milliard d'euros, soit environ 52% du capital de FDJ".

Bruno Le Maire a indiqué qu'au total, l'Etat empochera dans l'opération "2,1 milliard d'euros, dont 380 millions d'euros de soulte", soit la somme que va verser la Française des Jeux en échange du monopole pour exploiter pendant 25 ans jeux de loterie et paris sportifs dans son réseau physique.

"Je suis confiant sur l'avenir du titre", a affirmé le ministre, estimant que l'entreprise est "solide, bien gérée et sur un secteur d'activité dynamique".

surallocation ou pas?

Concernant plus particulièrement les petits épargnants, ceux qui ont souscrit moins de 2.000 euros "seront intégralement servis", a précisé M. Le Maire.

Quant à ceux ayant demandé des actions pour plus de 2.000 euros, "seulement 10% de la demande pourra être servie", a ajouté le ministre.

Au total, "un demi-million de personnes" ont participé à la souscription, a-t-il précisé.

En fonction de l'évolution du titre en Bourse dans les prochains jours ou prochaines semaines, l'Etat peut également exercer jusqu'au 20 décembre son option de surallocation, c'est à dire la mise sur le marché de 11,35 millions d'actions supplémentaires, "pour un montant total d’environ 226 millions d’euros", selon l'APE.

"Avant exercice de l'option de surallocation, avant distribution des actions gratuites et après offre réservée aux salariés, l'État détiendra 27,85% du capital de FDJ", précise l'APE dans son communiqué.

Mais cette part pourrait descendre à "environ 20%" en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation, et "après réalisation de l'offre réservée aux salariés et distribution intégrale des actions gratuites destinées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ qui conserveront leurs actions au moins 18 mois", est-il indiqué.

De leur côté, les salariés du groupe verront leur présence au capital passer de 5 à 7%.

Au total, "l'Etat, les actionnaires historiques et les Français détiendront plus de 60% du capital" de la FDJ, a résumé Bruno Le Maire.

Pour convaincre les petits épargnants d'investir, l'Etat leur a accordé une décote de 2% sur le prix des titres, ainsi qu'une action gratuite pour 10 achetées à condition qu'elles soient détenues pendant 18 mois.

Outre les 2,1 milliards d'euros que l'Etat tirera de l'opération, il continuera d'empocher, même après la privatisation, les quelque 3,5 milliards d'euros de recettes fiscales et sociales versées chaque année par l'opérateur de jeux.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Le règlement-livraison des OCA aura lieu le 16 décembre 2019...

Publié le 12/12/2019

Le fonds activiste Elliott apporterait ses titres Altran à l'OPA de Capgemini à 18 euros par action, selon des sources citées jeudi par 'Reuters'. Pour l'instant, l'offre reste fixée à 14 euros.

Publié le 12/12/2019

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Publié le 12/12/2019

Succès de l'opération d'actionnariat salarié de Spie : 'Share for you 2019'...

Publié le 12/12/2019

Le management de Biophytis rencontrera, de façon individuelle, des investisseurs et présentera les évolutions de son principal candidat-médicament Sarconeos (BIO101) actuellement en phase 2b…