Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0. %

La filière oeufs "fera tout" pour ne plus broyer les poussins mâles d'ici fin 2022

| AFP | 345 | 5 par 1 internautes
La filière oeufs
La filière oeufs "fera tout" pour ne plus broyer les poussins mâles d'ici fin 2022 ( Wojtek RADWANSKI / AFP/Archives )

La filière oeufs "fera tout" pour ne plus éliminer de poussins mâles à la naissance courant 2022, a affirmé mardi à l'AFP le président de l'interprofession, Philippe Juven, alors que le gouvernement français s'était initialement engagé à mettre fin à la pratique avant fin 2021.

"On fera tout pour répondre à cet objectif dans les délais qui nous sont impartis", a déclaré le président de l'interprofession CNPO, après que le ministre de l'Agriculture a fixé dimanche le nouveau cap de 2022.

"On veut le réaliser mais le calendrier est quand même serré", prévient-il.

Le ministre Julien Denormandie a annoncé que les cinq couvoirs français spécialisés dans la fourniture de poules pondeuses aux éleveurs devraient, au 1er janvier 2022, avoir installé ou commandé des machines permettant de déterminer le sexe des oeufs qu'ils incubent.

Cela permet d'éviter aux mâles d'être éliminés après éclosion, car incapables de pondre les oeufs qui finiront dans nos assiettes.

Un décret en ce sens sera publié d'ici à la fin de l'année, a précisé le cabinet du ministre lundi.

A plusieurs reprises depuis 2019, le ministère français de l'Agriculture avait promis de bannir cette pratique fin 2021.

L'Allemagne a légiféré pour l'interdire dès début 2022.

Environ 50 millions de poussins mâles sont éliminés (par broyage ou gazage) chaque année en France, premier producteur européen d'oeufs.

Des technologies allemandes de sexage dans l'oeuf (ou ovosexage) ont été récemment mises au point. Elles permettent d'écarter les oeufs contenant des embryons mâles.

Des couvoirs français ont commencé à les adopter pour une partie de leur production.

"Les couvoirs vont devoir investir pour accueillir les machines et adapter leur fonctionnement. Ils ont tous fait faire des devis, demandé les permis de construire quand nécessaire, les travaux vont débuter cet été", assure Philippe Juven, qui élève des poules dans la Drôme.

Selon lui, "au moins deux couvoirs auront les capacités de tout ovosexer au premier trimestre 2022". "Les petits couvoirs seront peut-être prêts plutôt en fin d'année."

Les investissements des couvoirs sont chiffrés à 15 millions d'euros.

Quant à la prestation d'ovosexage elle-même, elle gonflera le prix des poules, un surcoût annuel estimé à 64 millions d'euros soit 4% du chiffre d'affaires de la filière.

M. Juven souhaite la mise en place d'une cotisation prélevée sur chaque oeuf vendu, pour que ce surcoût ne soit pas à la charge des éleveurs.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés (« BEOCABSA ») conclu entre DBT SA et Park Capital en date…

Publié le 23/07/2021

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juillet16h00 aux Etats-UnisVentes de logements neufs en juinsource : AOF

Publié le 23/07/2021

Comme au trimestre précédent, Intel a présenté des résultats meilleurs qu'anticipé, mais les revenus tirés des très rentables puces pour centres de données continuent de baisser. En…

Publié le 23/07/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.LAGARDERELe groupe…

Publié le 23/07/2021

Le chiffre d'affaires du groupe JAJ sur l'exercice est en recul de 4,8% sur l'exercice 2020/2021 à 19,2 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne