En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 980.80 PTS
-0.01 %
4 968.50
-0.11 %
SBF 120 PTS
3 917.19
-0.19 %
DAX PTS
12 596.15
+0.81 %
Dow Jones PTS
26 067.28
+0.68 %
10 666.70
+0. %
1.133
+0. %

La Fed se prépare à une longue lutte face à la crise actuelle

| Boursier | 330 | Aucun vote sur cette news

A l'issue de sa réunion de politique monétaire, la Réserve fédérale américaine s'est placée mercredi dans l'optique d'une reprise économique lente, qui exigera de maintenir les taux directeurs proches de zéro jusqu'à la fin 2022.

La Fed se prépare à une longue lutte face à la crise actuelle
Credits Reuters

La Réserve fédérale américaine a confirmé mercredi soir le maintien de sa politique monétaire actuelle, et a répété sa volonté de mettre en oeuvre l'ensemble de ses outils pour sortir l'économie américaine de l'ornière dans laquelle l'a plongée la crise du coronavirus.

Même si le pire semble passé, la Réserve fédérale s'est placée dans l'optique d'une reprise économique lente, qui exigera de maintenir les taux directeurs proches de zéro jusqu'à la fin 2022. Le PIB des Etats-Unis devrait chuter de 6,5% cette année, avant un rebond partiel de 5% en 2021, mais il ne devrait retrouver son niveau d'avant la crise que courant 2022, selon les nouvelles projections de la Fed, les premières depuis décembre 2019. Quant au taux de chômage, il devrait s'établir à 9,3% fin 2020 (contre 13,3% en mai), mais sa décrue sera ensuite lente.

"Nous ne pensons même pas à penser à relever les taux"

Dans le communiqué publié à l'issue de sa réunion de deux jours, la Fed a indiqué qu'elle maintiendrait le taux des "fed funds" à son niveau actuel, entre 0% et 0,25% "jusqu'à ce qu'elle soit convaincue que l'économie a surmonté les événements récents et est en passe de retrouver ses objectifs de plein emploi et de stabilité des prix". Dans le tableau des projections qui accompagne le communiqué, la Fed envisage des taux directeurs à 0,1% en 2020, 2021 et 2022, avant de les projeter à 2,5% pour le long terme.

Le président de la Fed Jerome Powell a indiqué que "nous ne pensons même pas à penser à relever les taux"... Lors de sa conférence de presse, il a ajouté que les "mois qui viennent seront cruciaux pour comprendre ce qui se passe vraiment dans l'économie".

La Fed constate que les conditions de financement se sont améliorées ces dernières semaines, en partie grâce à ses actions massives de soutien de l'économie. Toutefois, la pandémie va "peser lourdement" sur l'activité économique, l'emploi et l'inflation à court terme, et elle représente "un risque considérable pour les perspectives économiques sur le moyen terme" aux Etats-Unis, estime la banque centrale.

Le bilan de la Fed appelé à gonfler encore

Dans les prochains mois, la Fed va poursuivre ses achats de Bons du Trésor et d'actifs adossés à des emprunts hypothécaires (MBS) résidentiels et commerciaux, au moins à leur rythme actuel, afin d'assurer un fonctionnement fluide des marchés, a précisé la Fed.

La Fed a ajouté qu'elle était prête à utiliser "toute la gamme de ses outils pour soutenir l'économie américaine face aux défis actuels", laissant ainsi entendre qu'elle n'exclut pas d'adopter de nouvelles mesures de soutien si nécessaire. Lundi soir, la Fed avait annoncé avoir assoupli l'accès à son "Main Street Lending Program", son programme de prêts aux PME, qui n'est pas encore opérationnel.

Face à la crise du Covid-19, la Fed a ramené à la mi-mars son taux des "fed funds" proche de zéro, avant d'annoncer une série de programmes de rachats d'actifs destinés à soutenir l'économie américaine. Ces injections massives de liquidités ont fait gonfler le bilan de la Fed à 7.210 milliards de dollars contre 4.000 Mds$ en mars, avant les mesures prises pour contrer la crise du Covid-19.

Le pire est passé, mais la reprise sera lente, notamment pour l'emploi

Dans ses nouvelles projections macro-économiques, la Fed s'attend désormais à une contraction de 6,5% du PIB des Etats-Unis cette année, suivie d'un rebond de 5% en 2021 et de 3,5% en 2022. En décembre, la Fed s'attendait encore une croissance de 2% en 2020, de 1,9% en 2021 et de 1,8% en 2022.

Concernant l'emploi, le taux de chômage devrait atteindre 9,3% en 2020 (contre 3,5% prévu en décembre), avant de se réduire progressivement à 6,5% en 2021 et à 5,5% en 2022. L'inflation dite "core PCE" (l'indicateur de prix préféré de la Fed) va tomber à 1% cette année (contre 1,9% prévu en décembre), avant de remonter à 1,5% en 2021 et 1,7% en 2022, toujours inférieur à l'objectif de 2% visé par la Fed.

Jerome Powell s'est montré particulièrement prudent sur la reprise du marché de l'emploi. "Des millions de personnes pourraient rester sans emploi même lorsque la reprise sera là", a estimé le patron de la Fed, ajoutant qu'"il faudra peut-être plusieurs années pour que ces personnes retrouvent du travail".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/07/2020

Une habitante de Melbourne confinée le 9 juillet 2020 ( William WEST / AFP )La pandémie de coronavirus, qui s'accélère à l'échelle mondiale selon l'OMS, oblige l'Australie à reconfiner…

Publié le 09/07/2020

Airbus a fait le point mercredi soir sur son activité commerciale de juin 2020. Ainsi, le géant aéronautique a livré 36 avions commerciaux sur la période. Sur les six premiers mois de l’année,…

Publié le 09/07/2020

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris est repartie de l'avant jeudi à l'ouverture (+0,51%), soutenue par la…

Publié le 09/07/2020

Alstom va vendre des sites en Europe afin d'être autorisé, par les autorités de la concurrence, à racheter le canadien Bombardier Transport ( Pascal GUYOT, ERIC PIERMONT / AFP )Alstom a…

Publié le 09/07/2020

Pénalisé par l’inquiétude croissante face à la résurgence de la pandémie de Covid-19 dans plusieurs régions du monde, notamment aux Etats-Unis, en Inde et en Australie, le marché parisien a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/07/2020

Pierre et Vacances a annoncé mercredi soir qu’il renonçait à mener à bien son projet de Center Parcs sur la commune de Roybon (Isère). « Depuis plus de 10 ans, des procédures judiciaires…

Publié le 09/07/2020

Pierre & Vacances-Center Parcs recule de 0,3% à 15,70 euros ce jeudi après avoir fait le point sur ses activités et ses projets de développement...

Publié le 09/07/2020

Valbiotis grimpe de 3,1% à 4,30 euros après avoir reçu l'avis favorable du CPP et l'autorisation de l'ANSM de lancer l'étude clinique internationale...

Publié le 09/07/2020

Airbus a fait le point mercredi soir sur son activité commerciale de juin 2020. Ainsi, le géant aéronautique a livré 36 avions commerciaux sur la période. Sur les six premiers mois de l’année,…

Publié le 09/07/2020

Focus Home Interactive grimpe de 3,7% ce jeudi à 36,30 euros, alors que le groupe a été informé par FLCP & Associés au travers de sa filiale Neology...