Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 703.22 PTS
-1.39 %
5 705.50
-1.28 %
SBF 120 PTS
4 509.46
-1.38 %
DAX PTS
13 786.29
-0.67 %
Dow Jones PTS
30 932.37
-1.5 %
12 909.44
+0.63 %
1.207
-0.01 %

La Fed maintient le statu quo, Powell voit la reprise US fléchir

| Boursier | 507 | 3 par 1 internautes

Le taux des "fed funds" reste proche de zéro et les achats d'actifs se poursuivront au rythme d'au moins 120 Mds$ par mois. Cependant, le patron de la Fed, Jerome Powell, s'inquiète du récent ralentissement de la reprise économique aux Etats-Unis.

La Fed maintient le statu quo, Powell voit la reprise US fléchir
Credits Reuters

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi soir le maintien de ses taux d'intérêts directeurs à leur niveau actuel et la poursuite au même rythme de ses achats d'actifs, assurant aux marchés son soutien à long terme face à la crise du coronavirus.

Ces annonces correspondent aux attentes des marchés financiers. Cependant, concernant la situation économique, la Fed relève cette fois un ralentissement de la reprise économique. "Le rythme de la reprise dans l'activité économique et l'emploi s'est modéré ces derniers mois, avec une faiblesse concentrée dans les secteurs les plus affectés par la pandémie", souligne le communiqué de la Fed.

Des perspectives "hautement incertaines" en raison de la pandémie

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed Jerome Powell a estimé que la nouvelle vague de Covid-19 pesait sur l'activité économique, rendant les perspectives économiques "hautement incertaines".

Tout en affirmant voir des signes d'une amélioration de l'économie plus tard cette année, le patron de la Fed a estimé que l'économie américaine est encore loin d'une reprise complète et loin des objectifs de la banque centrale en matière d'inflation et d'emploi. Il a réaffirmé que la Fed ne comptait pas réduire ses achats d'actifs ("tapering") en 2021. Mais il n'a pas évoqué la possibilité d'accroître encore les actions de soutien de la Fed. A Wall Street, où les indices reculaient déjà avant les propos de M. Powell, la baisse s'est accélérée à la clôture (-2% pour le DJIA, -2,6% pour le Nasdaq).

Pas de "tapering" avant des "progrès substantiels" vers les objectifs de la Fed

Le taux d'intérêt des fonds fédéraux ("fed funds"), principal taux de référence aux Etats-Unis, est donc maintenu proche de zéro (0 à 0,25%). Le programme d'achats d'actifs, dont la plus grande partie porte sur des obligations d'Etat américaines, se poursuivra au rythme d'au moins 120 milliards de dollars. Ces opérations permettent de maintenir les taux d'intérêt à long terme sous pression.

La Fed confirme aussi sa "forward guidance" (indication pour l'avenir). Elle prévoit ainsi de maintenir ses taux directeurs au niveau actuel "jusqu'à ce que les conditions du marché du travail aient atteint des niveaux conformes aux estimations de plein emploi et jusqu'à ce que l'inflation ait grimpé à 2% et soit partie pour dépasser modérément 2% pour un certain temps".

La banque centrale s'engage aussi à continuer à acquérir des actifs à hauteur d'au moins 120 Mds$ "jusqu'à ce que de nouveaux progrès substantiels aient été accomplis vers les objectifs maximaux d'emploi et de stabilité des prix du comité" de politique monétaire.

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, doit commenter la décision de politique monétaire lors d'une conférence de presse qui débute à 20h30.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/02/2021

Le chiffre d'affaires 2019/2020 de Televerbier s'est établi à 49,4 MCHF (46,2 ME), en diminution de 13,3% par rapport à l'exercice précédent...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Bel annonce un Chiffre d'affaires annuel de 3...

Publié le 26/02/2021

Bic annonce la finalisation de la cession de PIMACO, son activité d'étiquettes adhésives au Brésil, à Grupo CCRR pour un montant de 40 millions de...

Publié le 26/02/2021

Le Groupe Hiolle Industries a prouvé au cours de l'exercice 2020 sa capacité à s'adapter et sa résilience face à une crise majeure...

Publié le 26/02/2021

L'Union Financière de France a publié un Produit Net Bancaire de 179,1 millions d'euros, en baisse de 11% sur l'année après un repli de 18% au premier semestre 2020. Le résultat d'exploitation a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne