En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 376.48 PTS
-1.39 %
4 384.50
-1.18 %
SBF 120 PTS
3 452.95
-1.14 %
DAX PTS
10 289.10
-0.65 %
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
+0. %

La Fed baisse de nouveau ses taux directeurs en urgence

| Boursier | 255 | Aucun vote sur cette news

La Réserve Fédérale a de nouveau baissé ses taux directeurs dimanche soir d'1 point entier, pour s'établir dans une fourchette comprise entre 0 et...

La Fed baisse de nouveau ses taux directeurs en urgence
Credits Reuters

La Réserve Fédérale a de nouveau baissé ses taux directeurs dimanche soir d'1 point entier, dans une fourchette comprise entre 0 et 0,25%. La Fed a précisé qu'elle maintiendrait ses taux à ce niveau "jusqu'à ce que la crise sanitaire soit passée" et a annoncé en parallèle l'achat de 500 Mds$ de bons du Trésor et de 200 Mds$ de titres hypothécaires.

Cette décision a été prise à l'unanimité des votants moins une voix. C'est la deuxième baisse des taux US depuis le début du mois de mars de la part de la Fed, une première depuis 2008, alors que les marchés ont plongé depuis l'accélération de la crise sanitaire mondiale.

Les principales banques centrales mondiales ont agi à l'unisson via une action concertée a annoncé hier la Banque centrale européenne afin d'assurer une disponibilité suffisante en dollars US. L'opération a été pilotée par la Fed, la BCE, la banque du Japon, du Royaume-Uni, du Canada et de la Suisse. Sur les places financières de la zone Asie-Pacifique, les marchés asiatiques reculent de 1,2% à Tokyo et de 0,5% à Seoul. La bourse de Sydney abandonne près de 5%...

La BCE en échec

La Banque centrale européenne avait décidé jeudi dernier de maintenir ses taux en l'état et avait annoncé que des opérations de refinancement à plus long terme (LTRO) supplémentaires seraient menées, temporairement, pour apporter un soutien immédiat en termes de liquidité au système financier de la zone euro.

Bien que le Conseil des gouverneurs ne voit pas de signes importants de tensions sur les marchés monétaires ou de pénurie de liquidités dans le système bancaire, ces opérations constitueront un soutien efficace en cas de besoin. Elles seront effectuées par le biais d'une procédure d'appel d'offres à taux fixe, la totalité des soumissions étant servie, avec un taux d'intérêt égal au taux moyen de la facilité de dépôt. Ces opérations de LTRO fourniront des liquidités à des conditions favorables pour couvrir la période allant jusqu'à l'opération TLTRO III prévue en juin prochain.

Une enveloppe temporaire d'achats d'actifs nets supplémentaires de 120 milliards d'euros sera mise en place jusqu'à la fin de l'année, assurant une forte contribution du QE dédiée au secteur privé. En combinaison avec le programme d'achat d'actifs (APP) existant, cela permettra de soutenir des conditions de financement favorables pour l'économie réelle en période d'incertitude accrue. Le Conseil des gouverneurs continue de s'attendre à ce que les achats nets d'actifs durent aussi longtemps que nécessaire pour renforcer l'effet accommodant de ses taux directeurs et prennent fin peu avant qu'il ne commence à relever les taux d'intérêt directeurs... La patronne de la BCE n'avait pas convaincu les marchés à l'occasion de sa conférence de presse, les indices accélérant leur repli dans la foulée de ses déclarations pour finalement afficher l'une des pires séances de l'histoire, comme en Bourse de Paris qui a perdu plus de 12% jeudi dernier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

+25%

Publié le 08/04/2020

Groupe Gorgé confirme respecter tous les critères d'éligibilité au PEA- PME précisés par le décret d'application en date du 4 mars 2014 (décret n°2014-283), à savoir moins de 5 000…

Publié le 08/04/2020

Edenred s'offre une cinquième séance consécutive dans le vert à la mi-journée à Pari à la faveur d'un nouveau gain de 3,1% à 38,2 euros...

Publié le 08/04/2020

La société a les moyens de faire face à la crise...

Publié le 08/04/2020

Tarkett (+0,16% à 9,235 euros) surperforme un marché ancré dans le rouge. Les investisseurs réagissent positivement à la publication du chiffre d'affaires au premier trimestre 2020 du…