En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.50 %

La FAO s'inquiète de la hausse de la facture des importations alimentaires

| AFP | 321 | Aucun vote sur cette news
La FAO s'inquiète des impacts sociaux et économiques de la hausse des importations alimentaires
La FAO s'inquiète des impacts sociaux et économiques de la hausse des importations alimentaires ( PRAKASH SINGH / AFP/Archives )

La FAO s'inquiète des impacts sociaux et économiques sur les pays pauvres de la hausse de la facture des importations alimentaires mondiales qui augmente malgré une production et des stocks importants, a-t-elle indiqué jeudi.

Alors que les prix des denrées alimentaires sont restés stables, le coût de la nourriture importée est appelé à augmenter en 2017 pour atteindre les 1.413 milliards de milliards de dollars, soit une hausse de 6% par rapport à l'année précédente.

Il s'agit d'un "chiffre record" selon le dernier rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans ses perspectives de l'alimentation, rapport publié deux fois par an.

Cette facture importante s'explique par "une hausse de la demande alimentaire internationale et des tarifs de fret", selon la FAO.

"Les implications socio-économiques liées à la hausse de la facture des importations alimentaires pour les pays les moins développés et les pays à faibles revenus et à déficit vivrier constituent par ailleurs une vive source d'inquiétude", indique la FAO.

"Les coûts d'importation ont considérablement grimpé, donc des factures plus élevées ne veulent pas nécessairement dire que davantage de nourriture a été achetée", souligne Adam Prakash, économiste à la FAO, cité dans le communiqué.

Cette hausse des coûts d'importation survient alors que les stocks sont importants, que les prévisions de récoltes sont bonnes et que l'approvisionnement du marché des denrées alimentaires reste assuré, selon la FAO.

Alors que les prix mondiaux du blé sont restés faibles, le prix du blé de force roux de printemps américain, une variété de blé notamment utilisée pour faire des nouilles et des pâtes, était 40 fois plus élevé en juillet 2017 qu'il y a un an.

L'indice FAO du prix du beurre a augmenté de 41% à ce jour, pour ce qui est de l'année 2017, soit trois fois plus que l'indice des prix des produits laitiers, dont il est une composante.

Les secteurs de l'élevage et des produits laitiers sont particulièrement dynamiques. La facture des importations de viande devrait atteindre un nouveau record cette année avec 176 milliards de dollars, soit une hausse de 22% par rapport à 2016.

La production mondiale de lait devrait augmenter d'1,4%, grâce à une hausse de 4% en Inde.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…