En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 376.80 PTS
-0.16 %
5 326.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 247.96
-0.10 %
DAX PTS
12 152.81
+0.08 %
Dowjones PTS
25 877.33
+0.77 %
7 451.02
+0.00 %
1.116
-0.00 %

La facture des mesures "gilets jaunes" atteint 17 milliards d'euros, selon Le Maire

| AFP | 436 | 3 par 1 internautes
Bruno Le Maire, le 17 avril 2019 à Paris
Bruno Le Maire, le 17 avril 2019 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le coût total des mesures annoncées par Emmanuel Macron pour répondre au mouvement des "gilets jaunes" s'élève à près de "17 milliards d'euros", a indiqué mardi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

"Au total, on est sur 17 milliards d'euros environ", a déclaré M. Le Maire sur France 2, en promettant de compenser en partie cette facture par des mesures d'économies sur la dépense publique.

Sur ces 17 milliards, dix milliards correspondent aux mesures "annoncées en décembre" par le chef de l'Etat, comme la revalorisation du Smic et la défiscalisation des heures supplémentaires, entrées en vigueur en janvier 2019, a détaillé le ministre.

A ces dix milliards s'ajoutent les cinq milliards de baisse d'impôt sur le revenu, prévus pour 2020, et le coût de la réindexation sur l'inflation des petites retraites, chiffré par Bercy à 1,4 milliard d'euros.

Selon le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, la mise en place d'une retraite minimum de 1.000 euros, annoncée jeudi dernier par Emmanuel Macron, devrait quant à elle coûter dans un premier temps quelques centaines de millions d'euros.

"Les baisses d'impôts seront notamment financées par une baisse de la dépense publique", a par ailleurs souligné Bruno Le Maire, en assurant que des économies pouvaient notamment "être faites sur les opérateurs publics".

Ces propos interviennent alors que plusieurs membres de l'opposition, mais aussi certains économistes, ont fait part ces derniers jours de leur scepticisme sur le financement de ces mesures, estimant qu'elles allaient entraîner une aggravation du déficit public.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2019

Doit-on s'inquiéter ?

Publié le 22/05/2019

Casino a confirmé l’information du Figaro selon laquelle des agents de la Commission européenne ont rendu visite à son siège parisien mardi, dans le cadre d’une enquête sur les pratiques…

Publié le 22/05/2019

L'escalade de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine va-t-elle pénaliser Apple ? Les analystes sont nombreux à se pencher sur le sujet...

Publié le 22/05/2019

Timide hausse pour Devoteam (+0,8% à 101,8 euros) au lendemain du relèvement de son objectif annuel de chiffre d'affaires et de l'annonce d'une...

Publié le 22/05/2019

Contrat en Suisse pour la société française