En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 837.88 PTS
+2.01 %
4 823.0
+1.87 %
SBF 120 PTS
3 838.77
+1.84 %
DAX PTS
10 848.81
+2.13 %
Dowjones PTS
24 608.10
+0.76 %
6 748.65
+0.99 %
1.133
-0.22 %

La direction d'Air France propose une hausse des salaires de 4% sur 2018 et 2019

| AFP | 411 | Aucun vote sur cette news
Le siège d'Air France-KLM à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle
Le siège d'Air France-KLM à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

La direction d'Air France a proposé une hausse des salaires de 4% répartie sur 2018 et 2019, selon une communication interne du syndicat de pilotes SNPL obtenue lundi par l'AFP.

Une réunion entre les syndicats de la compagnie aérienne et la direction a eu lieu samedi.

Au cours de cette "grosse journée de négociation", la direction a proposé "2% rétroactif au 1er janvier 2018 et 2% au 1er janvier 2019, avec un rendez-vous en octobre 2019 +pour parler de l'avenir+", indique le premier syndicat de pilotes d'Air France dans une communication datée de dimanche.

Le SNPL juge que "le volume pourrait convenir (4% versus 6% demandés initialement)" mais estime néanmoins qu'une "grosse incertitude" plane sur les +2% de janvier prochain, qui ne doivent pas être considérés comme une avance sur l'année 2019.

"Si dans l'esprit de la direction, les 2% de janvier 2019 couvrent l'inflation de 2019, cela signifierait qu'il n'y a pratiquement plus rien (environ 0,3% si l'inflation 2018 se maintient à 1,7%) pour le rattrapage du blocage des 6 années de 2012 à 2017".

La direction d'Air France n'a pas souhaité faire de commentaire. "Il s'agit de discussions avec les partenaires sociaux et non d'une négociation, plusieurs sujets ont été abordés", a-t-elle simplement indiqué par écrit à l'AFP.

Lundi dernier, le nouveau patron d'Air France-KLM Ben Smith a rencontré pour la première fois l'intersyndicale de la compagnie, rouvrant le chapitre de la discussion sur les salaires après quatre mois de statu quo.

Composée d'organisations de pilotes (SNPL et Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et du personnel au sol (CGT, FO et SUD), l'intersyndicale réclame une hausse générale des salaires de 5,1% correspondant à l'inflation sur la période 2012-2017.

La CFE-CGC et la CFDT, syndicats représentatifs au niveau de l'entreprise, ne sont pas membres de l'intersyndicale.

Après une série de grèves au premier semestre, le patron d'Air France Jean-Marc Janaillac avait soumis à consultation une proposition salariale consistant en une augmentation de 2% des grilles de salaires dès 2018 (et une enveloppe de 1,4% d'augmentations individuelles au sol), puis 5% supplémentaires étalés sur trois ans, conditionnés aux résultats économiques de l'entreprise.

Désavoué par le personnel, il avait démissionné et les négociations avaient connu une longue pause en attendant l'arrivée du nouveau directeur général.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

CGI Finance, filiale du groupe Société Générale et n°1 des financeurs indépendants en concession automobile, a pris une participation minoritaire au capital de Reezocar, start-up française…

Publié le 11/12/2018

Dans le sillage du baril de pétrole, Vallourec rebondit de 7,4% à 1,94 euro, et efface ainsi ses pertes du début de semaine...

Publié le 11/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 11/12/2018

A l'occasion de l'inauguration du Train 3 du projet de Yamal LNG en présence du Premier ministre de la Russie Dmitri Medvedev, Total annonce le début des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL)…

Publié le 11/12/2018

Suite aux déclarations du Président de la République, Thomas Reynaud, Directeur général d'Iliad, en accord avec l’ensemble de l’équipe dirigeante du Groupe Iliad, a décidé l’attribution…