En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 938.61 PTS
+0.92 %
5 942.5
+0.99 %
SBF 120 PTS
4 675.01
+0.98 %
DAX PTS
13 350.91
+0.98 %
Dow Jones PTS
28 132.05
+0. %
8 466.89
+0. %
1.117
-0.1 %

La dette mondiale atteint 3 fois la richesse de la planète !

| Boursier | 329 | 3 par 3 internautes

La dette mondiale dépassera 255.000 milliards de dollars fin 2019, selon une étude bancaire publiée vendredi. Un montant équivalent à environ trois fois le Produit intérieur brut de la planète !

La dette mondiale atteint 3 fois la richesse de la planète !
Credits Reuters

L'ensemble de la dette mondiale (publique et privée) devrait dépasser 255.000 milliards de dollars cette année, selon des estimations de l'Institut de la finance internationale (IIF) publiées vendredi.

Ce montant colossal représente environ trois fois le PIB (Produit intérieur brut) global de la planète. Rapporté aux quelque 7,7 milliards d'êtres humains vivant sur la planète, cela représente 32.500$ (environ 29.400 euros) par personne !

L'IIF relève que la dette a augmenté de 7.500 Mds$ sur les six premiers mois de 2019, et que cette tendance à la hausse n'a montré aucun signe de ralentissement ces derniers mois. Environ 60% de la hausse du premier semestre est à mettre au compte des Etats-Unis et de la Chine, précise en outre l'IIF, une association regroupant les grandes banques du monde.

La seule dette des Etats devrait dépasser 70.000 Mds$ cette année, précise l'IIF. Son étude, qui s'appuie entre autres sur les données de la Banque des règlements internationaux (BRI) et du Fonds monétaire international (FMI), précise que la dette mondiale hors secteur financier, à 190.000 Mds$, représente désormais plus de 240% du PIB mondial.

Les marchés obligataires regroupent plus de 115.000 Mds$ de titres, contre 87.000 Mds$ en 2009, et les emprunts d'Etat pèsent 47% de l'ensemble des titres cotés, contre 40% il y a dix ans. Parallèlement, la part des obligations bancaires est revenue à moins de 40%, contre plus de 50% en 2009, juste après la crise financières des crédits "subprimes".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Par courriers reçus le 12 décembre 2019 par l'AMF, la société de droit anglais Amber Capital UK LLP, agissant pour le compte de fonds dont elle assure...

Publié le 13/12/2019

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de KERING, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 13/12/2019

L'éditeur de logiciels d'édition Adobe a dévoilé des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre, clos fin novembre, son bénéfice net s'est établi à 851,86 millions…

Publié le 13/12/2019

Dans le sillage des marchés et des espoirs de concrétisation d'un accord entre Pékin et Washington sur le commerce, Kering s'adjuge 2,3% à 564,5 euros...

Publié le 13/12/2019

Outre l'automobile et les matières premières, le secteur bancaire est aussi l'un des grands gagnants du jour en Bourse...