En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 762.32 PTS
-1.12 %
4 771.50
-0.85 %
SBF 120 PTS
3 786.41
-0.84 %
DAX PTS
12 142.16
-0.29 %
Dow Jones PTS
27 685.38
+0. %
11 504.52
+0. %
1.183
+0.14 %

La croissance de la zone euro s'essouffle en septembre

| Boursier | 310 | Aucun vote sur cette news

L'Indice PMI Flash Composite se replie à 50,1 (51,9 en août), sur un plancher de 3 mois...

La croissance de la zone euro s'essouffle en septembre
Credits Reuters

Une nouvelle fois, l'évolution des PMI européens ressemble beaucoup à celle observée en France. En septembre, l'activité globale de la zone euro a stagné, l'écart se creusant entre les performances des deux secteurs étudiés et celles des différentes économies couvertes par l'enquête. L'Indice PMI Flash Composite se replie à 50,1 (51,9 en août), sur un plancher de 3 mois, contre 51,7 attendu, et ne signale qu'une très faible hausse de l'activité globale.

L'Indice PMI Flash de l'activité de services tombe pour sa part à 47,6 (50,5 en août), sur un plus bas de 4 mois (50,5 de consensus) alors que l'Indice PMI Flash de l'Industrie manufacturière remonte à 53,7 (51,7 en août), au plus haut depuis 25 mois (51,9 de consensus).

Chris Williamson, Chief Business Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête: "le mois de septembre a marqué un coup d'arrêt à la reprise économique de la zone euro, l'augmentation du nombre de cas de Covid-19 ayant entraîné, dans l'ensemble de la région, un retour à la contraction de l'activité dans le secteur des services. Les signes d'une économie à deux vitesses sont manifestes : si la production du secteur manufacturier a augmenté, portée par une hausse de la demande (notamment en provenance des marchés à l'export) et par la réouverture du secteur du commerce de détail dans de nombreux pays, l'activité du secteur des services est quant à elle repartie à la baisse, la montée des inquiétudes liées à l'évolution du virus ayant tout particulièrement affecté les entreprises en contact direct avec les consommateurs".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Spie Facilities, filiale française du groupe Spie, spécialiste des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a annoncé l'accélération du déploiement de…

Publié le 27/10/2020

Sans surprise, Bruxelles a autorisé, à la mi-journée, l'acquisition de Play Communications par Iliad...

Publié le 27/10/2020

Caterpillar a publié au troisième trimestre 2020 un bénéfice net de 668 millions de dollars, soit 1,22 dollar par action, contre 1,49 milliard, ou 2,66 dollars par action, l'an passé à la même…

Publié le 27/10/2020

Résultats trimestriels meilleurs que prévu et changement de stratégie permettent à HSBC de gagner 6,87% à 341,30 pence. Prenant acte que la faiblesse des taux d'intérêt est là pour durer, la…

Publié le 27/10/2020

Generix plonge de 13% à 6,8 euros à la mi-journée, plombé par son point trimestriel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne