5 115.39 PTS
-0.32 %
5 116.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 089.38
-0.32 %
DAX PTS
12 174.30
-0.45 %
Dowjones PTS
21 833.76
-0.30 %
5 847.12
-0.45 %
Nikkei PTS
19 434.64
+0.26 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La CPME veut pouvoir négocier dans les PME sans représentation syndicale

| AFP | 118 | Aucun vote sur cette news
Le président de la CPME, François Asselin, le 25 juillet à Matignon pour une rencontre avec le Premier ministre
Le président de la CPME, François Asselin, le 25 juillet à Matignon pour une rencontre avec le Premier ministre ( bertrand GUAY / AFP )

La CPME attend "une réponse claire" sur la possibilité de négocier dans les PME sans présence syndicale, a déclaré mardi son président, François Asselin, en estimant qu'il n'y avait pas lieu "d'avoir peur" du référendum d'entreprise.

La Confédération des PME attend "d'avoir une réponse claire sur la possibilité de négocier dans les entreprises, dans les PME, qui n'auraient pas de présence syndicale, et Dieu sait qu'elles sont nombreuses puisque plus de 95% des PME n'ont pas de syndicat présent en leur sein", a déclaré le leader patronal à la presse. Il s'exprimait à la sortie d'une réunion avec le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à Matignon.

M. Asselin était reçu, comme les autres partenaires sociaux, pour faire le bilan de six semaines de concertation sur la future réforme du code du travail par ordonnances.

"Si la direction, le chef d'entreprise, se met d'accord avec un représentant du personnel, que cet accord soit validé par un référendum d'entreprise, ça nous semble légitime et de bon sens", a-t-il complété. "Je ne vois pas en quoi on devrait avoir peur, que ce soit du côté salarié ou du côté employeur, bien au contraire".

Aujourd'hui, dans les entreprises sans représentation syndicale, pour signer un accord, l'employeur doit négocier avec un délégué du personnel (ou un salarié) mandaté par une organisation syndicale. Le patronat réclame régulièrement de pouvoir, dans les PME, avoir un dialogue direct avec ses salariés sans intervention syndicale, une ligne rouge pour l'ensemble des syndicats.

Au cours des concertations, l'exécutif a évoqué la possibilité, dans les entreprises de 11 à 300 salariés dépourvues de délégués syndicaux, de négocier avec un délégué du personnel non mandaté, et dans les entreprises de moins de 10 salariés, d'étendre à de nouveaux domaines la possibilité de recourir à des référendums d'entreprise.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/07/2017

Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, le 25 juillet 2017 à Paris ( bertrand GUAY / AFP/Archives )Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly s'est dit…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/08/2017

Velcan précise que les coûts de développement du projet Meureubo 2 étaient déjà entièrement dépréciés

Publié le 23/08/2017

CBO Territoria a enregistré une croissance de 16% de son chiffre d'affaires au premier semestre, à 31,8 millions d'euros. L'activité de Promotion a généré 20,7 millions d'euros de revenus, en…

Publié le 23/08/2017

CBo Territoria annonce une croissance de 16% de son chiffre d'affaires à 31,8 ME pour le premier semestre 2017...

Publié le 23/08/2017

      COMMUNIQUE DE PRESSE     Jakarta, le 23 aout…

Publié le 23/08/2017

Au 31 juillet 2017, le capital social se composait de 14 032 930 actions représentant un nombre total de droits de vote théoriques de 23 631 429 et un nombre total de droits de vote…

CONTENUS SPONSORISÉS